Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
413 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)
28 juin 2019
Spécial phytoprotection bio
Vigne, Avertissement No 3, 7 juin 2019
27 juin 2019
Retard dans le développement phénologique. Maladies : début d’anthracnose, d’excoriose, de blanc et de pourriture noire rapporté. Insectes : présence d’acariose, d’érinose, d’altise de la vigne et du phylloxéra. Épamprage et ébourgeonnage à effectuer.   La mise à jour 2019 du bulletin d’information Spécial phytoprotection bio est maintenant disponible. Malgré le fait que des produits soient mentionnés dans ce bulletin, il demeure de votre responsabilité de vérifier avec votre organisme certificateur si les produits que vous souhaitez utiliser sont acceptés par ce dernier.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Comme vous pourrez le constater dans ce tableau, le début de la saison 2019 est très en retard par rapport aux autres années en ce qui concerne l’accumulation de degrés-jours, donc le développement de la vigne l'est également. La différence est plus importante pour les sites les plus chauds de la province. Aux sites les plus chauds de la Montérégie, le stade « 4 à 5 feuilles déployées » (EL12) est atteint pour quelques cépages. Le stade du débourrement (52 à 63 degrés-jours en base 10 °C) est atteint pour les autres régions, sauf le Bas-Saint-Laurent et le Saguenay–Lac-Saint-Jean. Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne. Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur le site Web Vigne et vin d'Agri-Réseau.   MALADIES Comme la température a été plutôt fraîche au cours de la dernière semaine, les principales maladies de la vigne tardent à faire leur apparition. Avec le retour annoncé d’une météo plus normale pour la fin de semaine, les symptômes pourraient apparaître rapidement. Malgré cette météo « au ralenti » des dernières semaines, quelques maladies ont été rapportées par les collaborateurs : Lire la suite
Vigne, Avertissement No 5, 20 juin 2019
27 juin 2019
Développement phénologique encore en retard. Quelques symptômes d'anthracnose, d'excoriose, de pourriture noire et de mildiou. Insectes présents, mais créent peu de pression. Phylloxéra à dépister dans les prochains jours. Fertilisation, carences et analyse foliaire.     NOUVEAUTÉ Le Guide des principaux arthropodes des vignobles de l’Est du Canada, publication d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), est disponible en version électronique en français et en anglais.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Malgré le réchauffement des derniers jours, le début de la saison 2019 demeure très en retard par rapport aux autres années en ce qui concerne l’accumulation de degrés-jours pour le développement de la vigne. Consultez ce tableau pour visualiser les différences annuelles qui, selon les années, sont plus du double. Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, le stade « boutons floraux » (EL17) est atteint pour quelques cépages (Frontenac rouge et Marquette). Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur le site Web Vigne et vin d’Agri-Réseau. Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   MALADIES Quelques symptômes de maladies rapportés par les collaborateurs : Anthracnose  : partout Excoriose : Laurentides, Montréal-Laval-Lanaudière, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Pourriture noire : Laurentides, Montréal-Laval-Lanaudière, Mauricie, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Mildiou : Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Pour plus de détails sur ces maladies, revoyez l'avertissement N° 3 du 7 juin et l'avertissement N °4 du 13 juin.   PRÉVENTION DURANT LA FLORAISON, OUI MAIS… La floraison (EL19 à EL21) débutera prochainement dans les secteurs les plus chauds. Il s’agit d’un stade Lire la suite
Vigne, Avertissement No 4, 13 juin 2019
27 juin 2019
Retard dans le développement phénologique. Maladies : observation d'anthracnose, d'excoriose, de mildiou et de pourriture noire. Insectes : présence d'acariose, d'érinose, d'altise de la vigne et phylloxéra. À surveiller : scarabée du rosier et tordeuse à bandes obliques. Observation des premières carences en magnésium. Épamprage et ébourgeonnage à effectuer. La mise à jour 2019 du bulletin d'information Spécial phytoprotection bio est maintenant disponible. Malgré le fait que les produits soient mentionnés dans ce guide, il demeure de votre responsabilité de vérifier avec votre certificateur bio si les produits que vous souhaitez utiliser sont acceptés par ce dernier.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Malgré le réchauffement des derniers jours, le début de la saison 2019 est très en retard par rapport aux autres années en ce qui concerne l’accumulation de degrés-jours, donc le développement de la vigne. Consultez ce tableau pour visualiser les différences annuelles. Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, le stade « Allongement de l’inflorescence » (EL15) est atteint pour quelques cépages (Frontenac rouge et Marquette). Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur le site Web Vigne et vin d'Agri-Réseau. Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   MALADIES Quelques symptômes de maladies rapportés par les collaborateurs : Anthracnose : Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Excoriose  : Estrie, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Mildiou : Montérégie-Est Pourriture noire  : Montérégie-Est Pour les cépages sensibles ou pour les parcelles avec un historique de pourriture noire, les traitements devraient être faits en prévention dès que 3 à 5 feuilles sont déployées, soit les stades EL09 à EL12. Lire la suite
Vigne, Avertissement No 6, 26 juin 2019
27 juin 2019
Développement phénologique toujours en retard. Dépistage et prévention du blanc. Insectes : arrivée du scarabée du rosier dans plusieurs régions, pression généralement faible des autres espèces.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Malgré le réchauffement des derniers jours, le début de la saison 2019 demeure très en retard par rapport aux autres années en ce qui concerne l’accumulation de degrés-jours pour le développement de la vigne. Consultez ce tableau pour visualiser les différences entre les années qui, parfois, sont plus du double. Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, le stade « début floraison » (EL9) est atteint pour quelques cépages (Frontenac rouge et Marquette). Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document disponible sur le site Web Vigne et vin d’Agri-Réseau. Consultez Agrométéo Québec pour un visuel provincial de l'état d'avancement du développement des cépages à débourrement hâtif et semi-tardif ainsi que d'autres modèles bioclimatiques sur la vigne.   PRÉVENTION, PROTECTION DURANT LA FLORAISON, OUI MAIS… La floraison (EL19 à EL21) est débutée dans les secteurs les plus chauds. Il s’agit d’un stade critique où les traitements fongicides de protection sont souvent nécessaires pour protéger la récolte contre la majorité des maladies (anthracnose, mildiou, blanc, pourriture noire et pourriture grise).   MALADIES Blanc Les sites les plus chauds en Montérégie ont franchi ou franchiront au cours des prochains jours le seuil du 400 DJ6. Le risque de développement de la maladie est encore considéré comme faible, mais ajustez la protection de vos vignes selon votre historique de maladie et la sensibilité des cépages présents dans votre vignoble. À ce niveau de risque, le dépistage est de mise et s’il y a apparition de taches blanches, les traitements fongicides doivent commencer. Le risque se rapproche pour la majorité des cépages. Le cycle du blanc suit un modèle qui Lire la suite
07 juin 2019
Nouvelles homologations pour le mois de mai 2019
06 juin 2019
Le Programme Prime-Vert 2018-2023 est maintenant accessible. Les producteurs agricoles peuvent bénéficier, dès aujourd’hui, de nouvelles interventions admissibles à l’aide financière : Équipements de gestion optimale de l’eau d’irrigation; Ouvrages de stockage des déjections animales pour les entreprises de la relève; Équipements permettant l’application en bande des matières fertilisantes dans les cultures horticoles; Réalisation d’essais d’implantation de pratiques agroenvironnementales. De plus, le taux d’aide peut atteindre jusqu’à 90 % pour certaines interventions réalisées par : les entreprises détenant une précertification ou une certification biologique; les entreprises de la relève; les producteurs de bovins de boucherie situés dans les territoires ciblés pour les aménagements alternatifs; les entreprises impliquées dans un projet d’approche de mobilisation collective.  Qu’est-ce que Prime-Vert? Ce Programme offre une aide financière aux producteurs pour réaliser des actions agroenvironnementales sur leur ferme. Adopter des pratiques agroenvironnementales, c’est un PLUS pour votre entreprise!   Elles offrent plusieurs avantages, notamment : diminuer l’exposition aux pesticides pour l’utilisateur et pour la population; améliorer la qualité de la pulvérisation des pesticides afin d’éviter des applications inefficaces; permettre une meilleure gestion de l’eau de ruissellement au champ et favoriser la santé des sols; augmenter la portance des sols notamment en réduisant le risque de compaction; augmenter le rendement des cultures (en qualité et en quantité) en diminuant les pertes de sols causées par l’érosion éolienne et hydrique; réduire le lessivage des nutriments et des pesticides par une meilleure gestion de l’irrigation; optimiser la récupération des éléments fertilisants; diminuer la compétitivité des mauvaises herbes par le placement optimal des matières fertilisantes; diminuer les risques de contamination de l’eau par une gestion Lire la suite
Comparatifs accumulation degrés-jour 2015-2019 vigne
05 juin 2019
Vigne, Avertissement No 2, 31 mai 2019
30 mai 2019
Développement phénologique. Pas de maladies rapportées; il faut continuer le dépistage. Actions de prévention pré et postdébourrement. Insectes : premières galles de phylloxéra, présence d'altises de la vigne dans quelques régions, installation des pièges pour le scarabée japonais et la tordeuse. Poursuite du désherbage et de la taille.     À VOTRE AGENDA! Réservez la date du 11 juin. Nous aurons le plaisir d’accueillir dans la région d’Oka le Dr Richard Smart, coauteur du livre Sunlight Into Wine et surnommé « The Flying Vine Doctor »! Originaire d’Australie, il cumule plus de 50 ans d’expérience en conseil viticole. L’activité portera sur la conduite des vignes et les maladies du bois. L'inscription est nécessaire, car les places sont limitées à 50 personnes. Le principe du premier arrivé-premier servi s’appliquera. Consultez la programmation.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Sur les sites les plus chauds de la Montérégie, le stade « 2 à 3 feuilles déployées » (EL 09) est atteint pour quelques cépages. Le stade du débourrement (52 à 63 degrés-jours en base 10 °C) est atteint pour les autres régions, sauf au Bas-Saint-Laurent et au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Pour un aperçu de l’évolution régionale des degrés-jours, vous pouvez consulter le document mis à jour toutes les semaines et disponible sur le site Web Vigne et vin d'Agri-Réseau. Vous pouvez aussi consulter le site Web Agrométéo Québec pour un aperçu graphique de la progression phénologique de la vigne.   MALADIES Les principales maladies ne sont pas encore visibles dans les vignobles. Les symptômes devraient apparaître prochainement avec le développement de la vigne. Le dépistage est une étape importante de la gestion intégrée des ennemis des cultures, puisqu’il permet de déterminer s’il faut intervenir. Consultez le document Gestion raisonnée des principales maladies de la vigne au Québec et le Guide d’identification des principales maladies de Lire la suite
1 à 10 sur 413