Chargement en cours

    Mot du pilote

    Le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) a pour mission d'informer les producteurs et autres intervenants de l'agroalimentaire québécois sur :

    • La présence et l'évolution des ennemis des cultures dans leur région.
    • Les stratégies d'intervention les plus appropriées dans un contexte de gestion intégrée des cultures et de développement durable.
    Le site Agri-Réseau du RAP regroupe l’ensemble des communiqués émis par le réseau depuis 2004. Vous pouvez rechercher parmi ces informations par groupe de culture et en utilisant le moteur de recherche.

    Recevez gratuitement par courriel les communiqués du RAP en vous abonnant : Formulaire d’abonnement

    Liens rapides

    Les choix du pilote

    Nouveau

    22 juin 2017 Grandes cultures, Avertissement No 19, 22 juin 2017
      En 2017, le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) ne publie plus les avertissements pour la fusariose de l'épi. Il faut consulter le site d’Agrométéo Québec qui héberge un moteur de prévision du risque et qui présente des cartes indiquant les niveaux de risque pour l’ensemble du Québec.   LES PRÉVISIONS DE RISQUE DE LA FUSARIOSE DE L’ÉPI SUR AGROMÉTÉO QUÉBEC En 2017, le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) ne publie plus les d’avertissements pour cette maladie. Il faut consulter le site d’Agrométéo Québec qui héberge un moteur de prévision du risque et qui présente des cartes indiquant les niveaux de risque pour l’ensemble du Québec. Pour accéder aux prévisions de risque sur Agrométéo, cliquez ici.   Le modèle de l’évaluation du risque de la fusariose de l’épi disponible sur Agrométéo Québec offre une mise à jour automatisée en temps réel. À mesure que les données météorologiques et les prévisions sont saisies et enregistrées par Agrométéo Québec, les niveaux de risque sont modifiés. Ainsi, les cartes changent au cours de la journée. Les données proviennent de l’ensemble des stations météo du Québec et couvrent ainsi les différentes régions de la province.   L’information présentée sur le site d’Agrométéo Québec ne prend pas en compte le stade de développement de la culture et ne permet donc pas de déterminer si un champ donné se trouve à un stade sensible à l’infection, soit entre l’épiaison et la floraison. Il appartient au producteur ou au conseiller de suivre le développement de la culture de la céréale, d’identifier si celle-ci est à un stade propice pour l’infection et de prendre une décision concernant le risque de la culture. Exemple d'une carte montrant les indices de risque associés à la fusariose sur Agrométéo Québec : Veuillez consulter le bulletin d'information Les prévision des niveaux de risque de la fusariose de l’épi des céréales sur Agrométéo Québec pour connaître la procédure à suivre afin ... lire la suite >>

    Nouveau

    22 juin 2017 Oignon, ail et poireau, Avertissement No 6, 22 juin 2017
    Résumé climatique, risques associés et avancement. Insectes : mouches; thrips; vers gris; mineuse et teigne du poireau. Maladies : mildiou; brûlure de la feuille; pourriture blanche; fusariose du plateau et charbon. Date limite pour l'application d'azote dans l'oignon sec.

    Nouveau

    22 juin 2017 Laitue et chicorée, Avertissement No 6, 22 juin 2017
    Résumé climatique, risques associés et avancement. Insectes : interventions contre punaises, vers gris et fausses-arpenteuses; premiers pucerons Nasonovia. Maladies du sol : affaissement sclérotique, affaissement pythien et rhizoctonie. Maladies foliaires : mildiou, moisissure grise et tache bactérienne. Désordres physiologiques : brûlure de la pointe et montaison. ... lire la suite >>

    Nouveau

    22 juin 2017 Pomme de terre, Avertissement No 7, 22 juin 2017
    Conditions climatiques : retour des précipitations et de températures plus de saison. Développement de la culture : rythme plus accéléré. Insectes et maladies : doryphore à surveiller, arrivée de cicadelles et risques en hausse pour le mildiou. Mauvaises herbes : quelques espèces plus problématiques.

    Nouveau

    22 juin 2017 Grandes cultures, Avertissement No 18, 22 juin 2017
    On rapporte deux nouveaux cas d’infestation de légionnaire uniponctuée en Montérégie. Les captures sont en baisse pour la deuxième semaine consécutive.     LÉGIONNAIRE UNIPONCTUÉE : DEUX NOUVELLES INFESTATIONS RAPPORTÉES ET BAISSE DES CAPTURES POUR UNE DEUXIÈME SEMAINE CONSÉCUTIVE     État de la situation On rapporte cette semaine deux nouveaux cas d’infestation de légionnaire uniponctuée. Le premier en Montérégie-Est dans un champ de blé d’automne et le second dans un champ de maïs de la Montérégie-Ouest (Huntingdon) qui avait été semé sur du blé d’automne ayant mal survécu à l’hiver. Plus de 50 % des plants de maïs étaient déjà défoliés et les larves retrouvées mesuraient moins de 2 cm.   La taille de ces larves correspond approximativement à celles des œufs qui auraient été pondus entre le 22 et le 28 mai dernier alors que les captures d’adultes de la Montérégie à cette période étaient très faibles.   La figure qui suit présente les captures d’adultes à l’aide de pièges à phéromones pour les saisons 2007, 2011 et 2017. Pour la saison en cours, les captures ont été en baisse pour une deuxième semaine consécutive. Figure 1 : Comparaison des moyennes provinciales de captures hebdomadaires d’adultes de légionnaire uniponctuée de 2017 à celles de 2007 et 2011 Les captures de 2007 figurent parmi les plus élevées depuis 1981 et des dommages importants ont été rapportés dans plusieurs régions. La dernière année de captures importantes au Québec remonte à 2011 avec des dommages importants rapportés seulement en Abitibi-Témiscamingue. À cette période avancée de la saison, il est peu probable qu’on observe une remontée significative des captures d’adultes de ce ravageur pouvant pondre théoriquement suffisamment d’œufs pour menacer les cultures. Par contre, comme la saison 2017 a démontré que les prévisions fondées sur les captures d’adultes peut être une science inexacte, le dépistage régulier des champs par le producteur demeure toujours ... lire la suite >>

    Annonces