Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Avertissement No 14 - 6 août 2015

 Télécharger le document original
- État de la situation : beaucoup de pluie partout au Québec. La brûlure de la pointe est observée en Montérégie-Ouest et dans la Capitale-Nationale. Nouveaux fongicides homologués dans les crucifères.
- Cécidomyie du chou-fleur : présente dans la majorité des régions. Dommages importants observés dans quelques champs.
- Altises : activité en hausse dans Lanaudière et la Capitale-Nationale. Dommages observés dans quelques champs de rutabagas de Lanaudière.
- Chenilles défoliatrices : forte activité de la piéride du chou et de la fausse-teigne des crucifères. Premières observations de la fausse-arpenteuse du chou en Montérégie-Ouest.
- Autres ravageurs : faible ponte de la 2e génération de la mouche du chou. Toutefois, dommages des mouches du genre Delia observés dans le feuillage de certaines crucifères-feuilles. Présence de thrips dans Lanaudière et les Basses-Laurentides et populations de pucerons en hausse dans la Capitale-Nationale.
- Pourriture molle bactérienne : premiers cas observés en Montérégie-Ouest.
- Pourriture sclérotique : l’abondance des pluies favorise la progression de la pourriture sclérotique et de la nervation noire en Montérégie-Ouest et dans les Basses-Laurentides.
- Autres maladies : mildiou en baisse dans l’ensemble des régions. La hernie des crucifères demeure problématique dans la Capitale-Nationale, la Montérégie-Ouest et en Chaudière-Appalaches.

Auteur(s) : RAP - Réseau crucifères
Date de publication : 06 août 2015

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.