Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
5072 documents disponibles

Nouveau

29 mai 2020
Tétranyque de l'épinette
Pomme de terre, Avertissement No 3, 29 mai 2020

Nouveau

29 mai 2020
Conditions climatiques : des températures très estivales avec de rares précipitations. Développement de la culture : semis accélérés et émergence graduelle de la culture. Insectes : activité encore limitée malgré la chaleur en cours. Maladies : conditions météorologiques peu ou non favorables à leur développement. Mauvaises herbes : poursuite de traitements herbicides dans des conditions difficiles.   CONDITIONS CLIMATIQUES Pour la période du 22 au 28 mai 2020, les températures ont continué à grimper pour largement dépasser les moyennes de saison. Des 30 oC et plus ont été enregistrés dans plusieurs régions et sur plusieurs jours (22, 26, 27 et/ou 28 mai). À l’opposé, quelques nuits très fraîches ont eu lieu en début de période, avec des valeurs aussi basses que -2 oC dans certains secteurs de l’est et du nord (voir carte des précipitations). Pour les 7 prochains jours (29 mai au 4 juin), Environnement Canada annonce des précipitations pour vendredi et samedi, avec des accumulations plus ou moins significatives selon la région. Les températures devraient chuter à partir de samedi à des valeurs sous les moyennes de saison (avec même des risques de gel au sol à nouveau par endroits).   DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE   Les semis ont progressé rapidement en cours de période à la faveur du temps chaud et sec. Cependant, on observe des écarts entre les producteurs d’une même région. Il reste encore de bonnes superficies à implanter dans les régions de l’est et du nord, mais les producteurs sont optimistes et pensent terminer le tout prochainement. La température du sol (tôt le matin) a progressé rapidement, ayant augmenté de 5 à 7 oC depuis les sept derniers jours et elle atteint des valeurs élevées pour la date. Cependant, le manque d’humidité dans certains sols a un peu ralenti l’émergence et le développement de la culture par endroits, mais le tout demeure bon quand même. Les collaborateurs ne mentionnent pas vraiment Lire la suite
Grandes cultures, Avertissement No 5, 29 mai 2020

Nouveau

29 mai 2020
Captures faibles à moyennes de papillons du VER-GRIS NOIR dans les pièges du réseau : début du suivi recommandé dès la semaine prochaine dans plusieurs régions et la présence de la CHRYSOMÈLE DU HARICOT a été constatée dans les mêmes zones en Montérégie où elle a été observée en 2018 et 2019.   CAPTURES FAIBLES À MOYENNES DE PAPILLONS DU VER-GRIS NOIR : DÉBUT DU DÉPISTAGE DES LARVES LA SEMAINE PROCHAINE Groupe de travail du RAP Grandes cultures sur les papillons Des pièges répartis dans plusieurs régions du Québec permettent au RAP Grandes cultures de suivre la migration des papillons du ver-gris noir en provenance des États-Unis. Les données de captures renseignent sur les dates d’arrivée de l'espèce et l’importance des populations à travers la province. Elles permettent également de prédire, à l’aide de l’accumulation des degrés-jours, les dates auxquelles les larves de ver-gris noir peuvent endommager ou couper les plants de maïs en début de saison. C’est le synchronisme entre le stade de développement des larves et celui de la culture qui est déterminant : par exemple au-delà du stade 5 feuilles, le maïs n’est plus susceptible d’être affecté par l’insecte. Captures des adultes Le graphique des moyennes provinciales des captures hebdomadaires montre que les captures de 2020 sont bien en deçà de celles de 2019. Les captures 2020 sont moyennes, voire un peu plus faibles que celle des années antérieures, avec des variations locales.     En général, dans le sud et l’ouest de la province, le pic de captures a été observé pendant la période se terminant le 18-19 mai (dates de relevé des pièges). Pour les régions les plus à l’est, ce pic a plutôt été observé lors du relevé des pièges du 25-26 mai. Cliquez ICI pour accéder au tableau des captures hebdomadaires obtenues pour chaque site de piégeage. Dépistage des larves et des dommages La période de vol des papillons donne une indication quant aux dates potentielles où les femelles auraient Lire la suite
Oignon, ail et poireau, Avertissement No 3, 28 mai 2020

Nouveau

28 mai 2020
Premières captures de mouches de l’oignon adultes dans Lanaudière, et premiers dommages de mouches en Montérégie-Ouest. Teignes actives : début des traitements sur le sud de la province. Temps chaud et sec dans toutes les régions: risques d’insolation. Élimination de la plante-abri et prévention de la phytotoxicité des herbicides dans l’oignon sec et l’oignon vert. Les semis et les plantations d’oignon sec se terminent dans toutes les régions. Les semis et plantations d’oignon vert et de poireau se poursuivent.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière semaine (du 20 au 26 mai) a été marquée par la chaleur, et du temps anormalement sec pour la saison se poursuit (voir la carte des précipitations). Dans plusieurs régions, le mercure a avoisiné ou atteint les 30 °C, et un scénario similaire est encore prévu pour les prochains jours. La chaleur a enfin permis aux sols de bien se réchauffer, mais le développement des cultures n’est pas encore optimal en raison des conditions trop sèches. L’irrigation est nécessaire sur certains sites pour assurer la croissance normale des cultures déjà établies. Elle est en général essentielle pour assurer un bon démarrage des nouvelles implantations (semis et plantations). En raison des températures trop élevées ou des sols trop secs, plusieurs producteurs retardent leurs plantations en attendant de meilleures conditions. Des recommandations sur la gestion des sols et de l’eau en période sèche sont présentées dans l’avertissement N° 1 du 14 mai 2020. Les sols secs en surface compliquent aussi la gestion des herbicides qui ont besoin d’humidité pour être activés.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Oignon et oignon vert En Montérégie-Ouest et dans Lanaudière, les semis et plantations d’oignon sec sont terminés. Les transplants d’oignons atteignent parfois 4 feuilles. Les semis d’oignon sec et d’oignon vert varient du stade étendard au stade une feuille. On rapporte, dans quelques champs, de légers dommages causés Lire la suite
Crucifères, Avertissement No 3, 28 mai 2020

Nouveau

28 mai 2020
L’éclosion des œufs de la mouche du chou est à surveiller dans la majorité des régions. Portez attention aux dégâts d’altises qui sont très actives par temps chaud. La présence de larves de piéride du chou et de fausse-teigne des crucifères est rapportée dans plusieurs régions. Le temps chaud et sec retarde le calendrier de production sur les fermes qui n’ont pas recours à l’irrigation. Il faut toutefois faire attention que les transplants ne restent pas trop longtemps dans les plateaux multicellules, puisque cela pourrait entraîner des problèmes de développement. En revanche, le développement des cultures implantées est assuré par une irrigation suffisante. D'autre part, des plants ayant subi beaucoup de stress depuis la plantation (épisodes de gel au printemps suivis d’un temps chaud, sec et venteux) présentent maintenant des symptômes de carence en bore et en molybdène. L’irrigation aide à la reprise de ces cultures qui ont vécu un mauvais départ au champ.   INSECTES RAVAGEURS La ponte de la mouche du chou est en hausse dans l’ensemble des régions, à l’exception du Saguenay–Lac-Saint-Jean où elle est toujours nulle. Par contre, la sécheresse qui sévit actuellement pourrait causer la mortalité des œufs qui ont une apparence aplatie et rabougrie, lorsque desséchés.   Oeufs de la mouche du chou observés en grattant dans le sol à la base des plants Profit-eau-sol Par ailleurs, les altises (des crucifères et des navets) sont très actives partout sur le territoire. Pour les cultures sous filets anti-insectes, assurez-vous que les filets ne soient pas collés sur les plants puisque les altises parviennent à grignoter au travers, ce qui endommage à la fois la culture et le filet. Du côté des chenilles défoliatrices, des adultes et des larves de piéride du chou et de fausse-teigne des crucifères sont actives dans plusieurs régions jusqu’à la hauteur de la Capitale-Nationale. Enfin, la présence de la punaise terne a été rapportée dans Lire la suite
Bleuet en corymbe, Avertissement No 7, 28 mai 2020

Nouveau

28 mai 2020
Avis important sur les biopesticides. Sommaire météo. Les stades de développement du cultivar Patriot. Le traitement et la prévention des infections primaires de la pourriture sclérotique sont terminés. Traitements préventifs contre l'anthracnose et Gibbera. Observation de tordeuses à bandes obliques.   AVIS IMPORTANT SUR LES BIOPESTICIDES   Le communiqué de la semaine dernière annonçait l’homologation récente de l’herbicide BioLink EC. Contrairement à ce qui a été mentionné, ce produit pourrait ne pas être accepté par votre organisme de certification biologique. Aussi, le Guide des traitements phytosanitaires du bleuet en corymbe 2020 accole parfois une icône de « coccinelle » à certains produits. Cela indique que le produit pourrait possiblement être utilisé en régie biologique, mais ce n'est pas automatiquement le cas. Si vous détenez une certification biologique et que vous souhaitez utiliser un nouveau produit, il est toujours nécessaire de valider son approbation auprès de votre organisme de certification biologique.   SOMMAIRE MÉTÉO   Avec la chaleur quasi record et la rareté des précipitations des derniers jours, les systèmes d’irrigation ont été mis à contribution dans plusieurs bleuetières. Heureusement, l'utilisation d'un paillis au sol par plusieurs producteurs aide à maintenir la fraîcheur et l’humidité du sol. Dans ces conditions, l’expansion des pousses s’est faite à un rythme impressionnant. Des plants en pleine floraison sont observés en Montérégie. Le retard sur la saison dernière s’est transformé en une avance. Actuellement, en moyenne et selon les régions, le développement des bleuetiers accuse un retard de 2 jours par rapport à la normale, mais une avance de 3 jour par rapport à l’année dernière (selon l’accumulation de degrés-jours Tbase 5 °C). Pour plus de détails, vous pouvez consulter le sommaire agrométéorologique de la dernière semaine.   STADES DE DÉVELOPPEMENT (CULTIVAR PATRIOT) Lire la suite
Laitue et chicorée, Avertissement No 3, 28 mai 2020

Nouveau

28 mai 2020
Temps chaud et sec. Les plantations se poursuivent dans toutes les régions. Dommages de vent en Montérégie-Ouest, parfois accompagnés de moisissure grise. Début du retrait des bâches. Peu d’activité des insectes et des maladies de sol. Les désordres physiologiques sont à surveiller.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière semaine (du 20 au 26 mai) a été marquée par la chaleur et du temps anormalement sec pour la saison (voir la carte des précipitations). Dans plusieurs régions, le mercure a avoisiné ou atteint les 30 °C et un scénario similaire est encore prévu pour les prochains jours. La chaleur a enfin permis au sol de se réchauffer, mais le développement des cultures n’est pas encore optimal en raison des conditions trop sèches. L’irrigation est nécessaire sur certains sites pour assurer la croissance normale des cultures déjà établies. Elle est en général essentielle pour assurer un bon démarrage des nouvelles implantations (semis et plantations). En raison des températures trop élevées ou des sols trop secs, plusieurs producteurs retardent leurs plantations en attendant de meilleures conditions. Des recommandations sur la gestion des sols et de l’eau en période sèche sont présentées dans l’avertissement Nº 1 du 14 mai 2020. Les sols secs en surface compliquent aussi la gestion des herbicides qui ont besoin d’humidité pour être activés.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS En Montérégie-Ouest, la majorité des producteurs ont retiré les bâches, les laitues pommées les plus avancées ayant atteint le stade 14 feuilles. Hors bâche, on retrouve des laitues pommées et romaines jusqu’à 8 feuilles seulement. Dans cette région, on accuse un léger retard de croissance par rapport à la normale, avec ou sans bâches. Les plantations se poursuivent dans toutes les régions. On note encore plusieurs cas d’étranglement au collet en Montérégie-Ouest, particulièrement dans les plantations qui n’avaient pas été bâchées. Dans certains champs semés, Lire la suite
Framboise, Avertissement No 5, 28 mai 2020

Nouveau

27 mai 2020
Du froid historique à une chaleur accablante. Le stade des framboisiers en province. Plusieurs insectes et des tétranyques sont observés. Quelques maladies rapportées. Désherbage mécanique en cours.   MÉTÉO Au début de la période, des gels au sol sont survenus dans les secteurs plus au nord, et en ce moment, il y a une canicule. Nous sommes passés, en très peu de temps, d'un froid historique à une chaleur accablante. La plupart des secteurs n'ont reçu aucune précipitation, sinon très peu par endroits. Étant donné les températures supérieures à 30 degrés Celcius, des traitements phytosanitaires ont été retardés en raison des risques élevés de phytotoxicité. L'air chaud et sec combiné aux vents contribue à l'assèchement. Les températures chaudes se poursuivront encore 2 jours; ensuite, une chute du mercure ainsi si que des précipitations sont attendues. Pour plus de détails sur la météo de la dernière semaine, consultez le sommaire agrométéorologique.       STADES DE DÉVELOPPEMENT   Régions Killarney (été) Pathfinder (automne) Tulameen (longues cannes hors-sol ) Stades Hauteur des nouveaux drageons Hauteur des nouveaux drageons Stades Montérégie Boutons verts regroupés à boutons verts dégagés 10 - 20 cm 10 - 20 cm ND Laurentides et Lanaudière Boutons verts regroupés à boutons verts dégagés 15 cm 15 cm Boutons verts serrés à boutons verts dégagés Estrie, Centre-du-Québec et Mauricie Boutons verts regroupés à boutons verts dégagés 5 - 25 cm 15 - 20 cm Boutons verts serrés à début floraison Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale Boutons verts serrés 5 - 10 cm 5-20 cm Boutons verts serrés à boutons verts dégagés Bas-Saint-Laurent et Saguenay–Lac-Saint-Jean Fin pointe verte 5 cm 5 cm ND  ND : Non disponible  Phénologie du framboisier cultivar Killarney   Les nouvelles implantations de framboisiers en plein sol se poursuivent. Avec cette chaleur et les conditions sèches, assurez-vous que vos plants ne manquent pas d'eau. Quant à la Lire la suite
Maïs sucré, Avertissement No 1, 28 mai 2020

Nouveau

27 mai 2020
Pyrale du maïs : aucune capture de papillons pour le moment. Chaleur et sécheresse : des irrigations sont réalisées par endroits; précautions à prendre pour la gestion des mauvaises herbes. Ver-gris noir : les captures de papillons sont en augmentation dans plusieurs régions depuis les dernières semaines; soyez vigilant pour les champs à risque au cours des prochaines semaines.   MAÏS SUCRÉ HÂTIF : 1re GÉNÉRATION DE LA PYRALE BIVOLTINE   Le réseau de piégeage du RAP Maïs sucré pour la pyrale bivoltine a été mis en place dans les régions les plus chaudes, le 19 mai dernier. Aucune capture de papillon ne nous a été rapportée pour l’instant. Avec la chaleur des derniers jours et selon le modèle bioclimatique disponible, des premières observations de papillons sont attendues dans les prochains jours. Plus de détails à venir dans l’avertissement de la semaine prochaine. CHALEUR ET SÉCHERESSE   Depuis la dernière semaine, peu ou pas de précipitations ne sont survenues dans la majorité de la province. De plus, une chaleur importante est présente depuis quelques jours. Des collaborateurs nous indiquent que des irrigations sont prévues par endroits. Cette chaleur est intéressante pour la croissance du maïs sucré. Par contre, avec cette sécheresse, l’efficacité du désherbage chimique peut être réduite, car l’émergence des mauvaises herbes pourrait survenir en vagues successives à la suite d’épisodes de pluie. Comme certaines espèces de mauvaises herbes sont plus adaptées que d’autres aux conditions sèches, le temps sec pourrait provoquer un changement des espèces dominantes par rapport à l’année précédente. Ainsi, si un désherbage chimique est envisagé, il sera d’autant plus important cette année d'effectuer un dépistage avant le choix des herbicides et du moment d’application. De plus, l’efficacité de certains produits dépend des conditions climatiques et de l’humidité du sol durant les jours précédant et suivant l’application. Il Lire la suite
Carotte et céleri, Avertissement No 3, 28 mai 2020

Nouveau

27 mai 2020
Poursuite des captures de charançons en Montérégie-Ouest. Temps chaud et sec dans toutes les régions. Irrigation souvent nécessaire. Poursuite des semis de carotte, mais croissance lente. Destruction de la plante-abri : début dans Lanaudière et en Montérégie-Ouest. Poursuite des plantations dans le céleri-branche et le céleri-rave.   RÉSUMÉ CLIMATIQUE ET RISQUES ASSOCIÉS La dernière semaine (du 20 au 26 mai) a été marquée par la chaleur et du temps anormalement sec pour la saison (voir la carte des précipitations). Dans plusieurs régions, le mercure a avoisiné ou atteint les 30 °C et un scénario similaire est encore prévu pour les prochains jours. La chaleur a enfin permis aux sols de bien se réchauffer, mais le développement des cultures n’est pas encore optimal en raison des conditions trop sèches. L’irrigation est nécessaire sur certains sites pour assurer la croissance normale des cultures déjà établies. Elle est en général essentielle pour assurer un bon démarrage des nouvelles implantations (semis et plantations). En raison des températures trop élevées ou des sols trop secs, plusieurs producteurs retardent leurs plantations en attendant de meilleures conditions. Des recommandations sur la gestion des sols et de l’eau en période sèche sont présentées dans l'avertissement Nº 1 du 14 mai 2020. Les sols secs en surface compliquent aussi la gestion des herbicides qui ont besoin d’humidité pour être activés. Bien qu’aucun cas n’ait été rapporté jusqu’à maintenant, le risque d’insolation des semis demeure élevé. La description de ce dommage d’ordre climatique et les mesures préventives sont décrites dans l'avertissement Nº 2 du 21 mai 2020.   AVANCEMENT DES SEMIS ET DES PLANTATIONS Carottes Les semis se poursuivent dans toutes les régions. La levée est généralement uniforme, sauf dans quelques champs qui n’ont pas été irrigués. Dans la plupart des régions, les champs les plus avancés sont au stade cotylédon, la croissance étant ralentie par le manque Lire la suite
1 à 10 sur 5072
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.