Chargement en cours

    Greffage de la vigne: pertinent ou non pour les cépages hybrides?

     Télécharger le document original
    Résumé et présentation PowerPoint de la conférence présentée lors du Symposium Vigne et Vin du CRAAQ du 9 et 10 févirer 2015.

    L’utilisation de porte-greffes adaptés à nos conditions de culture permettrait aux vignerons d’implanter des cépages mieux adaptés et plus performants sous nos conditions pédoclimatiques. Ces combinaisons cépages/porte-greffes seraient mieux adaptées aux conditions culturales retrouvées dans leur vignoble, permettraient d’homogénéiser la croissance végétative des plants, de réduire les frais associés au contrôle de la vigueur des cépages trop vigoureux et d’atteindre une maturité et une qualité optimale des baies produites. L’objectif principal de ce projet visait à évaluer l’utilisation du greffage comme technique pour l’adaptation des cépages hybrides aux conditions climatiques et culturales retrouvées au Québec. Les objectifs spécifiques étaient :
    1) évaluer la compatibilité de divers cépages hybrides avec divers porte-greffes;
    2) évaluer l’impact des porte-greffes sur le développement végétatif, la vigueur et la capacité d’absorption des éléments du sol;
    3) évaluer l’adaptation des combinaisons cépages/porte-greffes selon deux types de sols.

    Six cépages hybrides (Frontenac, Frontenac gris, Frontenac blanc, Adalmiina, Baltica , Marquette) et quatre porte-greffes (3309, Riparia Gloire, 101-14, SO4) ont été sélectionnés selon leur potentiel viticole dans les conditions pédoclimatiques du Québec.

    Une initiative du comité Vigne et Vin du CRAAQ.

    Organisation : Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel
    Auteur(s) : Caroline Provost
    Date de publication : 09 février 2015

    Annonces