Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions
338 documents disponibles
Culture de la camerise

Mise à jour

17 juin 2024
Développement du camérisier : stades phénologiques et modèles bioclimatiques pour le Québec Pour mieux comprendre le développement de la camerise, voici des outils qui abordent les sujets suivants : Les stades phénologiques importants pour le camérisier (stades de croissance) Des modèles bioclimatiques de degrés-jours (DJ) pour différents cultivars de camérisiers Les périodes de floraison des cultivars et leur synchronisme Ces outils sont le fruit de travaux sur le camérisier menés durant trois ans et dans six régions du Québec par une équipe du MAPAQ, en collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada. À consulter Rapport de l’étude Fiche des stades phénologiques du camerisier Fiche de la période de floraison du camerisier Rapports hebdomadaires des modèles bioclimatiques du camerisier Développement du camerisier : stades phénologiques et modèles bioclimatiques pour le Québec Conférence d'une durée de 44 minutes. Visionner Quelques indicateurs de la productivité de la camerise Conférence d'une durée de 27 minutes. Visionner Lire la suite
25 mars 2024
Rapport complet   La performance de 5 méthodes de protection contre le gel des fruits a été évaluée dans un contexte de production de bleuets sauvages cultivés pour le marché frais, à Normandin, au Lac-Saint-Jean. Les  méthodes qui ont été évaluées dans ce projet pilote sont : une machine à vent (Tow and Blow 250H), des bâches de 19 et 38 g/m2 (Novagryl plus, Berry Agriculture), des brise-vent (pins matures), de l’irrigation par aspersion (LF2400LR, Rain Bird) et le maintien d’un statut hydrique du sol près de la capacité au champ. Autres publications sur ce projets :  Un format « de poche » du rapport est également disponible : Voir synthèse du projet Un épisode du balado (EAU)trement dit porte exclusivement sur ce projet : Voir épisode "Bleuet gel"  Présentation concise de huit minutes sur les faits saillants : Vidéo explicative         Lire la suite
22 mars 2024
Synthèse de projet   La performance de 5 méthodes de protection contre le gel des fruits a été évaluée dans un contexte de production de bleuets sauvages cultivés pour le marché frais, à Normandin, au Lac-Saint-Jean. Les  méthodes qui ont été évaluées dans ce projet pilote sont : une machine à vent (Tow and Blow 250H), des bâches de 19 et 38 g/m2 (Novagryl plus, Berry Agriculture), des brise-vent (pins matures), de l’irrigation par aspersion (LF2400LR, Rain Bird) et le maintien d’un statut hydrique du sol près de la capacité au champ. Autres publications sur ce projet :    Ce document est le format « de poche » du rapport complet qui a été rédigé sur le projet : Rapport complet   Un épisode du balado (EAU)trement dit porte exclusivement sur ce projet : Épisode "Bleuet gel"  Présentation concise de huit minutes sur les faits saillants : Vidéo explicative   Lire la suite
04 mars 2024
Ce document vous présente deux projets de recherche en agroforesterie à propos de la croissance des arbres en milieu agricole ainsi que de la séquestration de carbone.
18 décembre 2023
En lien avec le quatrième objectif du Plan d’agriculture durable (PAD) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries  et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), visant à optimiser la gestion de l’eau, les Fédérations régionales de l’UPA de Lanaudière, de la Mauricie et du Saguenay-Lac-Saint-Jean se sont engagées à sensibiliser les productrices et producteurs agricoles : Sur les mécanismes entourant les exportations de phosphore provenant de parcelles cultivées vers les cours d’eau ;  Sur l’adoption de bonnes pratiques agroenvironnementales et la réalisation d’aménagements  hydroagricoles de conservation, qui peuvent réduire les exportations de phosphore vers les cours d’eau ; Sur l’utilisation d’outil d’aide à la décision (GéODEP) ; Aux bonnes pratiques de gestion des matières fertilisantes et de la santé des sols, en lien avec la  réduction des pertes de phosphore vers les cours d’eau. De plus, chaque producteur ou productrice participant bénéficie d’un suivi individuel par son agronome et reçoit un rapport-diagnostic, avec des avis afin de diminuer les risques d’exportation de phosphore vers les cours d’eau. Les efforts de sensibilisation contribueront à l’atteinte de la cible de réduction de 15 % de la concentration en phosphore total des cours d’eau.  Livrables d'un projet financé dans le cadre du Plan d'agriculture durable. Lire la suite
14 novembre 2023
Présentation sur les outils agrométéorologiques disponibles sur le web et sur les façons de les utiliser pour améliorer les pratiques agricoles.
08 novembre 2023
On évalue au Québec à 2,3 Mha (1,4 %) et en Ontario à 7,8 Mha (7,2 %), les superficies de sol qui ont un bon potentiel agricole. Les changements climatiques vont probablement conduire à une intensification de la production agricole sur les superficies actuelles et aussi à une expansion de l’agriculture dans des régions où le climat actuel ne la permet pas. Cette intensification de l’utilisation des terres conduira inévitablement à une minéralisation accrue de la matière organique des sols ainsi qu’à une dégradation de la structure et de la santé des sols. Le ruissellement et l’érosion des sols (sédiments, nutriments et pesticides) vers les cours d’eau ainsi que les émissions de gaz à effet de serre risquent de fortement augmenter, tandis que l’impact sur la productivité des cultures reste incertain. Il importe donc d’anticiper la nature et l’étendue de l’évolution de la santé des sols et de mettre en place les pratiques de conservation des sols qui permettront d’atténuer ces impacts et d’assurer la productivité des sols. Objectifs et axes de recherche du projet d'étude Le projet visait à mieux comprendre l’évolution et la variabilité spatiale des indicateurs de santé des sols sous l’effet des CC et à valider les pratiques de conservation des sols qui permettront d’atténuer les impacts des CC et d’assurer la productivité des sols agricoles du Québec et de l’Ontario. Pour réaliser ces objectifs, la recherche a été menée en trois axes : 1. Développer un modèle prédictif de l’évolution de la matière organique en utilisant des bases de données d’analyse de sols, du climat et de l’affectation des terres et en utilisant différentes approches de modélisation par apprentissage machine à l’échelle des provinces; 2. Développer et spatialiser un index de santé des sols, basé sur des données historiques de propriétés des sols, à partir desquels les risques de dégradation des sols sous l’effet des changements climatiques seront quantifiés et cartographiés; 3. Mesurer avec des essais Lire la suite
18 avril 2023
Les activités agricoles au Québec représenteraient en moyenne 13 % de la consommation d’eau contre 41 % pour le secteur résidentiel et 46 % pour les industries, commerces et institutions, selon une récente évaluation menée dans onze régions du Québec 1. Ce taux de consommation d’eau par le milieu agricole varie d’une région à l’autre, allant de 1 % (Laval) à 34 % (Centre-du-Québec). Pour leur part, les sécheresses et les excès de chaleur ont eu un important impact économique au cours des dernières années. Dans un contexte où l’approvisionnement en eau est soumis à des contraintes grandissantes, la gestion de cette ressource essentielle pour l’agriculture constituera un défi au cours des prochaines années.   Lire la suite
Comment hausser la matière organique du sol
16 mars 2023
Cet article porte sur l’importance d’avoir un bon taux de matière organique dans son sol et sur les stratégies qui permettent de l’augmenter. Il fait partie d’une série d’articles portant sur les bonnes pratiques agricoles, publiés dans le cadre du projet du Laboratoire vivant – Québec 2020-2023.
27 février 2023
La contribution du secteur agricole à la lutte contre les changements climatiques est essentielle à l’aboutissement de la carboneutralité du Québec en 2050.  Cette note technique fait un survol des sources d’émissions de GES non énergétiques pour le secteur agricole du Québec. Elle dresse ensuite le portrait des principales sources d’émissions à la ferme pour les différents secteurs de productions (animales et végétales), et propose aussi des mesures susceptibles de favoriser l’évitement et la réduction des principaux postes d’émissions de GES ainsi que la séquestration du carbone à l’échelle des entreprises agricoles. D’autres solutions de réduction et d’évitement pourront éventuellement être disponibles, en fonction de l’avancement des connaissances sur certaines pratiques agricoles.   Lire la suite
1 à 10 sur 338
Infolettre Agroclimatologie

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.