Chargement en cours

    Impacts économiques de la mise aux normes environnementales pour le secteur de l’horticulture fruitière, maraîchère et ornementale

     Télécharger le document original
    La réglementation environnementale est en pleine mutation depuis quelques années et les restrictions qu’elle comporte touche particulièrement les producteurs agricoles. Limites d’épandage, gestion des matières fertilisantes et des pesticides, les agriculteurs doivent composer avec des normes qui leur demandent de revoir leurs méthodes culturales habituelles.   Devant cette problématique, les producteurs horticoles ont voulu savoir quels sont les impacts économiques de la nouvelle réglementation environnementale sur les entreprises de leur secteur. En dressant d’abord le profil général de l’industrie horticole au Québec, puis en étudiant en profondeur les articles de la réglementation susceptibles d’avoir des répercussions financières sur les entreprises horticoles, il a été possible d’identifier quelles étaient les façons culturales à modifier. À partir de ces informations, une enquête a été menée auprès de six groupes de producteurs horticoles afin de connaître leurs pratiques agricoles aux abords de ce que les instances gouvernementales ont identifié comme étant des zones à risques.   L’analyse des résultats a permis d’évaluer les impacts financiers des normes environnementales nouvellement mises en place sur les entreprises horticoles enquêtées. Suivant les conclusions de l’étude, les producteurs seront en mesure d’évaluer la nécessité de demander de l’aide financière par l’intermédiaire de différents programmes pour faire face aux contraintes environnementales qui leurs sont imposées et auxquelles ils doivent se conformer. La réalisation de cette étude a été rendue possible grâce à l’appui du Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ), le Centre d’études sur les coûts de production en agriculture (CECPA), la Fédération des producteurs de pommes de terre, la Fédération des producteurs maraîchers du Québec, la Fédération des producteurs de pommes du Québec, le Syndicat des producteurs en serre du Québec, l’Association des producteurs en pépinière du Québec et la Fédération québécoise des producteurs de fruits et légumes de transformation.

    Organisation : Conseil québécois de l’horticulture
    Auteur(s) : Groupe Agéco - 2005
    Date de publication : 22 juin 2006

    Annonces