Chargement en cours

    Les Trichogrammes dans le maïs sucré

     Télécharger le document original
    Ce guide, mis à jour en 2017, décrit toutes les instructions à respecter pour que l’utilisation des trichogrammes soit un succès. Des études rigoureuses menées en collaboration avec des producteurs québécois ont conduit à la mise au point de la procédure suggérée, cela dans les moindres détails.

    La culture du maïs sucré occupe une superficie globale d’environ 10 000 hectares au Québec. La pyrale du maïs, principal insecte ravageur de cette culture, requiert à elle seule jusqu’à quatre applications d’insecticides chimiques annuellement. Par contre, depuis une dizaine d’années, un nombre croissant de producteurs utilisent avec succès les trichogrammes comme agents de lutte biologique contre la pyrale. Les trichogrammes sont de minuscules insectes parasitoïdes d’oeufs de papillons, dont ceux de la pyrale du maïs. Leur utilisation ne comporte aucun risque pour les humains et présente plusieurs avantages. Elle exige simplement quelques règles d’usage de la part de l’utilisateur.

    Ce document technique est offert par la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ).
     
    Organisation : Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture
    Auteur(s) : Jean, Christine - 2008
    Date de publication : 06 juin 2011
    Annonces