Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Céréales d’automne : un investissement payant!

Dans le blé d’automne, une situation de pertes hivernales très sévères, plus grandes que 40 %, comme celle vécue en Montérégie en 2019, se produit environ une fois aux vingt ans. De façon générale, pour la Montérégie, la survie est supérieure à 70 % quatre années sur cinq1, 2.

Tout investissement comporte des risques et la culture des céréales d’automne ne fait pas exception. Il y a de bonnes et de mauvaises années. L’important n’est pas les fluctuations à court terme, mais bien les tendances lourdes permettant de savoir si l’entreprise sur laquelle on mise peut faire grossir notre portefeuille à long terme.

Avec un potentiel de rendement en grains et en paille de 25-40% supérieur aux céréales de printemps1, et un risque de fusariose moindre3, les céréales d’automnes sont un investissement logique. 
 
La forte productivité des céréales d’automne tient essentiellement à l’avantage de son système racinaire : les racines déjà bien implantées dès le printemps poursuivent leur développement et permettent à la culture de mieux suivre la descente de la nappe phréatique au long de la saison, un avantage marqué lorsque les conditions sont sèches.
 
Augmentez le retour sur investissement
  • Les céréales d’automne sont compétitives face aux mauvaises herbes. Profitez-en pour réduire vos dépenses d’herbicides (et votre impact environnemental).
  • Les céréales d’automne se récoltent tôt. Profitez-en pour effectuer des épandages de fumier en conditions optimales, pour minimiser la compaction et favoriser la productivité de vos sols. Ou encore, profitez-en pour implanter une prairie en semis direct, souvent possible sans l’usage d’herbicides.
  • La présence de céréales d’automne dans la rotation diminue les pics de travaux au champ. Profitez-en pour diminuer vos dépenses en machinerie et en main d’œuvre.
  • Les céréales d’automnes cohabitent très bien avec le trèfle. Profitez-en pour semer un trèfle à la volée4 en tout début de saison, réduire vos dépenses en engrais azoté dans le maïs subséquent et en augmenter le rendement.
  • Les céréales d’automne s’implantent bien par semis direct ou en travail de sol réduit. Profitez-en pour réduire vos dépenses reliées au semis.
Tableau 1. Grâce à « l'effet rotation », la culture de blé d'automne augmente le rendement des cultures suivantes. Ceci augmente la rentabilité moyenne de l’ensemble des superficies.
Scénario 1 : rotation maïs-soya sur 6 années
Culture Maïs RR Soya RR Maïs RR Soya RR Maïs RR Soya RR
Produits ($/ha) 2129 1458 2129 1458 2129 1458
Charges ($/ha) 1386 621 1386 621 1386 621
Marges ($/ha) 743 837 743 837 743 837
Marge moyenne de la rotation ($/ha) 790  
Scénario 2 : rotation maïs-soya-blé d'automne (avec augmentation de rendement maïs/soya)
Culture Maïs RR Soya RR Blé panifiable
d'automne
Soya RR Maïs RR Blé panifiable
d'automne
Produits ($/ha) 2320 1546 1714 2320 1546 1714
Charges ($/ha) 1326 623 984 1326 623 984
Marges ($/ha) 994 923 730 994 923 730
Marge moyenne de la rotation ($/ha) 882  
 Source : Guide de production - Céréales d’automne, CRAAQ, 2018.
 
« L’avantage économique de faire une rotation à trois cultures est évident.  Nous constatons une augmentation des rendements dans le maïs et le soya.  Le blé d’automne nous permet de mieux gérer nos fumiers, de diminuer la compaction et d’implanter des engrais verts performants.  Dans le soya, nous avons observé qu’il y a moins de sclérotina et que les racines sont plus saines. »
Ferme EDPA inc., St-Édouard
 
Les connaissances agronomiques actuelles nous démontrent qu’une synergie, souvent appelée « effet rotation », s’opère lorsqu’on insère une céréale d’automne dans la rotation5 (voir tableau). Les rendements augmentent davantage lorsque des cultures de couvertures (surtout des légumineuses) sont ajoutés6. Le graphique ci-dessous illustre la trajectoire que peut suivre la marge moyenne par hectare de l’ensemble des superficies d’une entreprise ayant intégré les céréales d’automne et les cultures de couverture dans sa rotation.
Revenu moyen par hectare pour une rotation blé d'automne, maïs et soya
Protégez votre investissement
  • Pour une meilleure survie hivernale, il convient d’implanter la culture dans des champs dont le sol a une bonne perméabilité, qui s’égouttent bien et qui sont bien nivelés.
  • En cas de mortalité hivernale élevée (plus de 35%)1, le producteur peut :
    • Détruire la culture d’automne et semer une céréale de printemps ;
    • Semer une culture complémentaire dans les zones à forte mortalité. Par exemple du pois sec qui sera séparé du grain de céréale au criblage ;
    • Semer une culture de couverture dans les zones mortes pour réprimer les mauvaises herbes.
  • Un nouveau programme d’assurance contre la mortalité hivernale est offert par la Financière agricole du Québec7.
  • Le Guide de production des céréales d’automne du CRAAQ livre une masse d’informations très pertinentes. On y présente les bonnes pratiques agronomiques1.
  • Jamais cultivé de céréales d’automne? Le Programme Prime-Vert8 peut apporter des aides financières pour les essayer sur votre ferme.
  • Vérifier auprès des acheteurs de grain les possibilités de vente de votre grain  avant l’implantation de la culture. Pour les productions de niche (seigle, épeautre), il est important de signer un contrat avant le semis.

Merci à l'ensemble des conseillers pour leur collaboration à la réalisation de ce billet de blogue.

Pour toute question, vous pouvez les contacter :

Ayitre Akpakouma, M.Sc. agr., MAPAQ Bas-Saint-Laurent
    ayitre.Akpakouma@mapaq.gouv.qc.ca
Bruce Gélinas, M.Sc. agr., MAPAQ Mauricie
    bruce.gelinas@mapaq.gouv.qc.ca
Yvan Faucher, agr., MAPAQ Montérégie
    yvan.faucher@mapaq.gouv.qc.ca
Yves Dion, M.Sc.  agr., MAPAQ Montérégie
    yves.dion@mapaq.gouv.qc.ca
Stéphanie Mathieu, agr., MAPAQ Montérégie
    stephanie.mathieu@mapaq.gouv.qc.ca
Véronique Samson, agr., MAPAQ Chaudière-Appalaches
    veronique.samson@mapaq.gouv.qc.ca
Amélie Grondin, agr., MAPAQ Centre-du-Québec
    amelie.grondin@mapaq.gouv.qc.ca

Références :
1. CRAAQ (2018). Guide de production, Céréales d’automne. https://www.craaq.qc.ca/Publications-du-CRAAQ/guide-de-production-cereales-d_automne/p/PGCC0103
2. Yves Dion, agr., M. Sc., Communication personnelle.
3. Veitch R. S., Caldwell C. D., Martin R. A., Lada R., Salmon D., Anderson D. M., and MacDonald D. 2008. Susceptibility of winter and spring triticales to fusarium head blight and deoxynivalenol accumulation. Canadian Journal of Plant Science 88:783-788.
4.  Gasser M.O., M.-E. Tremblay, L. Robert, B. Gélinas, C. Rieux. 2017. « Trèfle en intercalaire d'une céréale : Implantation ». IRDA. 2 pages. https://www.irda.qc.ca/fr/projets-recherche/vitrines-trefle-intercalaire/
5. L’outil Web Rotation$+ contient une synthèse de résultats sur l’effet rotation, tirés de la littérature scientifique. https://rotation.craaq.qc.ca/
6. Méta-analyse sur la contribution des cultures de couverture à la dynamique de l'azote, à la qualité des sols et aux rendements https://www.mapaq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/Recherche_Innovation/Grandescultures/IA214152.pdf
7. Assurance contre la mortalité de la FADQ https://www.fadq.qc.ca/fileadmin/fr/assurance-recolte/resume-cereales-automne-2020.pdf
8. Programme Prime-Vert : https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/md/programmesliste/agroenvironnement/sous-volets/volet3/Pages/Sous-volet-3-3.aspx
« Les bénéfices économiques des rotations pour mon entreprise! Un cas bien concret ». Diaporama d’une conférence présentée le 23 février 2017, lors du Colloque grandes cultures. https://www.agrireseau.net/documents/96260/

  Lire le billet précédent                                                                                                      
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Collaborateur(s) : Ayitre Akpakouma, M.Sc. agr., Yvan Faucher, agr., Yves Dion, M.Sc. agr., Stéphanie Mathieu, agr., Véronique Samson, agr., Amélie Grondin, agr.
Date de publication : 31 juillet 2019

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.

 AVERTISSEMENT 
Afin d’améliorer votre expérience, veuillez prendre note que le site Internet Agri Réseau ne sera pas accessible le 9 décembre 2019 à compter de 19 h.
Nous serons de retour en ligne le 10 décembre à 8 h. Merci de votre compréhension. Équipe CRAAQ