Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Problèmes d’argent : comment s’en sortir en temps de crise?


À l’étape du démarrage ou au moment de l’intégration d’une relève, une entreprise agricole a généralement un besoin important d’argent pour appuyer à la fois les investissements et le fonds de roulement. Cela est d’autant plus vrai si le montage financier repose sur le fonds de roulement, c’est-à-dire que les investissements sont financés à même les liquidités – ce qui est une pratique à proscrire! Par ailleurs, il faudra aussi supporter un certain temps les taxes liées aux investissements de même que les investissements pour lesquels une subvention ne sera versée que dans les prochains mois, si l’on n’a pas prévu de financement temporaire à ces fins.

Avec la crise de la COVID-19 qui met en péril les capacités de production ou de vente, ce défi financier est grandement amplifié. Votre entreprise pourrait donc se retrouver en manque de liquidités! Mais qu’est-ce que sont les liquidités? Elles font partie de l’actif à court terme et rassemblent toutes les sommes d’argent disponibles immédiatement, soit l’encaisse, les stocks, les comptes recevables, etc. Ces liquidités servent à payer le passif à court terme, à savoir les comptes fournisseurs, les cartes et les marges de crédit, les versements sur les prêts, etc. Le fonds de roulement représente donc la différence entre l’actif et le passif à court terme.

Les questions suivantes peuvent servir de diagnostic : votre compte de banque est-il vide? Votre marge de crédit a-t-elle atteint sa limite? Les comptes fournisseurs s’accumulent-ils? Vos ventes connaissent-elles une perte de vitesse? Vos clients ne payent plus? Si vous répondez oui à quelques-unes de ces questions, vous devrez « donner de l’air » à votre entreprise et réduire temporairement la pression financière. Pour redresser la situation, voici quelques actions à entreprendre à court terme :
 
  1. Appelez vos conseillers financiers pour demander un congé de paiement de capitaux ou d’intérêts et ne pas accumuler de comptes fournisseurs et de dettes sur des cartes de crédit au taux d’intérêt élevé. Négociez les modalités de paiement de même que les taux d’intérêt de vos comptes fournisseurs, s’ils sont trop importants.
  2. Participez aux différents programmes d’urgence destinés à pallier le manque de liquidités qu’ont mis en œuvre les gouvernements pour atténuer les effets négatifs de la COVID-19.
  3. Examinez vos dépenses et réduisez vos sorties d’argent, par exemple en négociant des ententes avec vos fournisseurs ou en éliminant les dépenses non essentielles. En parallèle, trouvez rapidement de nouvelles rentrées d’argent en augmentant vos ventes et voyez à percevoir les comptes clients. Envisagez la possibilité de vendre rapidement des éléments d’équipement non essentiels. Si votre horaire vous le permet, prenez un emploi à l’extérieur.
Notez qu’il s’agit de solutions temporaires! Une fois la situation maîtrisée, vous devrez non seulement planifier la reprise des paiements dans quelques mois, mais aussi prendre les dispositions pour ne plus affronter une telle crise de liquidités. Pour ce faire, il sera important que les solutions de long terme passent par l’élaboration d’un budget de trésorerie détaillé, qui vous permettra de connaître vos besoins financiers à court terme. Pour aller un peu plus loin dans la planification, vous pourriez remplir le « tableau de bord » de l’Institut de gestion agroalimentaire pour mesurer le rendement de votre entreprise et évaluer vos pratiques de gestion.

Voici quelques pistes d’action à long terme pour améliorer votre fonds de roulement (voir les références de cet article pour plus de détails) :
 
  1. Adhérez à l’une ou l’autre des mesures de gestion de risque de La Financière agricole du Québec.
  2. Restructurez le financement de votre entreprise, s’il y a lieu, et gelez les taux d’intérêt si votre entreprise ne peut supporter une hausse.
  3. Évaluez les répercussions de tout projet d’investissement, d’expansion ou d’achat et planifiez-en le montage financier de manière à prévenir la détérioration de votre fonds de roulement.
  4.  Diversifiez vos activités pour obtenir des entrées de fonds à longueur d’année.
Si vous avez de la difficulté à établir votre budget de trésorerie, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller financier, un conseiller en relève du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, l’agent de développement économique de votre MRC ou encore le réseau Agriconseils pour obtenir les services d’un conseiller en gestion (aide financière possible).

Sources :

La Financière agricole du Québec : « Assurances et protection du revenu »
https://www.fadq.qc.ca/assurances-et-protection-du-revenu/

Financement agricole Canada : « Comprendre et gérer les flux de trésorerie »
https://www.fcc-fac.ca/fr/knowledge/understanding-and-managing-cash-flow.html

Financement agricole Canada : « Guide de planification des flux de trésorerie »
https://www.fcc-fac.ca/fr/ressources/notions-fondamentales-des-prets/comment-la-planification-des-flux-de-tresorerie-peut-avantager-votre-entreprise.html

Financement agricole Canada : « Utilisation du fonds de roulement pour gérer le risque financier »
https://www.fcc-fac.ca/fr/knowledge/ag-economics/using-working-capital-to-manage-financial-risk.html?utm_source=S%27abonner+aux+courriels+de+FAC&utm_campaign=6f3889d018-FCC_K_N_05_22_2020&utm_medium=email&utm_term=0_d7fe4bfcc8-6f3889d018-19773605

Table de concertation bioalimentaire des Laurentides: « 8 Actions à entreprendre pour survivre à la crise » https://www.agrolaurentides.qc.ca/wp-content/uploads/2020/03/8-ACTIONS-A-ENTREPRENDRE-POUR-SURVIVRE-A-LA-CRISE-DU-COVID-200324.pdf

Cet article a été écrit avec l'appui des membres de la Table sectorielle en économie et gestion du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation
Collaborateur(s) : Cet article a été écrit avec l'appui des membres de la Table sectorielle en économie et gestion du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.
Date de publication : 17 juin 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.