Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Vitrines en santé et en conservation des sols : s’inspirer des meilleures approches en grandes cultures

Qu’est-ce que le projet de vitrines en santé et en conservation des sols?


Il existe au Québec un bassin de producteurs de grandes cultures qui mettent en place des pratiques et des approches qui ont fait leurs preuves dans la littérature scientifique : elles sont bénéfiques pour l’environnement et la santé des sols, et permettent d’accroître la résilience des entreprises ainsi que la protection des capacités de production à long terme.

C’est dans le but de susciter l’intérêt pour ces pratiques et approches et de favoriser leur adoption chez un plus grand nombre d’agriculteurs québécois en grandes cultures qu’a été mis sur pied ce projet de vitrines technologiques par Équiterre, en collaboration avec Coordination services-conseils.


Cette page rassemble les outils et les ressources du projet :
  • des capsules vidéo* sur les entreprises participantes, présentant leurs bonnes pratiques, les avantages, les défis, les changements apportés, les ressources utilisées et comment ces pratiques ont créé une synergie ayant permis d'améliorer la santé de leurs sols;
  • des fiches d’entreprises évolutives au fil du temps, comprenant une description de l’entreprise, de ses bonnes pratiques, des photos, etc.; 
  • des webinaires;
  • des liens vers des ressources pouvant soutenir les entreprises agricoles intéressées par les pratiques mises en démonstration.

Ce projet vous intéresse? Nous vous invitons à suivre régulièrement son évolution sur ce site. Vous y apprendrez comment les pratiques favorisant la santé des sols ont été implantées sur des entreprises prospères. Vous saurez quels ont été les principaux défis rencontrés et comment ils ont été surmontés. De plus, vous y trouverez les outils et références afin de répondre à vos questions.

* En raison de la pandémie, les vitrines à la ferme ont été remplacées en 2020 et 2021 par des capsules vidéo. Dès que les consignes sanitaires le permettent, des vitrines seront organisées physiquement sur les entreprises.

 
  1. Quels types d’entreprises agricoles sont présentées?
Les entreprises agricoles participantes ont été choisies pour leur approche comportant un amalgame de pratiques de conservation des sols, soit au moins 2 des 3 familles de pratiques suivantes :
 
  • travail réduit du sol;
  • augmentation de la diversité des cultures;
  • réduction de la compaction des sols.

Ces entreprises sont spécialisés en grandes cultures et incluront également des producteurs laitiers et porcins produisant des grandes cultures. Les régions visées sont la Montérégie, le Centre-du-Québec, la Mauricie, les Laurentides, Lanaudière et/ou Chaudière-Appalaches.

À partir de l’expérience des entreprises choisies à l’an 1, les vitrines permettront de vulgariser et de publiciser les différentes étapes à suivre par les producteurs agricoles pour mettre en place des pratiques de conservation de sols, comprenant les étapes d’implantation et d’opération, un calendrier, des perspectives quant à la rentabilité, les principaux défis rencontrés et facteurs facilitants, ainsi que les ressources qui peuvent les accompagner.
 
  1. Quel rôle ont les agronomes conseils dans le projet?
Des conseillers terrain (en agroenvironnement et en gestion) accompagnent les producteurs dans la planification de la ou des parcelles de démonstration, dans l’élaboration du calendrier d’intervention, dans l’achat des semences et des intrants, dans le choix des travaux à réaliser, etc. Ils recueillent également au fur et à mesure du déroulement du projet, toutes les données requises selon le protocole à appliquer. Ils travailleront aussi en collaboration (agroenvironnement/gestion) afin d’optimiser l’utilisation de leur expertise dans la collecte des informations technico-économique et dans leur première interprétation. Ils sont aussi en charge de présenter les résultats et les données recueillies aux producteurs agricoles tenant les vitrines.
 
  1. Quelle est la durée du projet?

Le projet de vitrines technologiques sur des approches de conservation des sols en grandes cultures conventionnelles s’échelonne sur une période de trois ans, de 2020 à 2023.
 
  1. Qui sont les partenaires du projet?

Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec dans le cadre du volet 2 du programme Prime-Vert, et porté par Équiterre, en partenariat avec Coordination Services-Conseils. Le projet bénéficie de l’appui d’un comité d’experts composé de représentants du MAPAQ, de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), d’une candidate au doctorat de l’Université Laval, et des Producteurs de grains du Québec. Les chercheurs de l’IRDA collaborent notamment à valider le plan de cueillette des données agronomiques et économiques chez les entreprises participantes et à l’analyse de ces données une fois recueillies.
 
 
  1. Pour plus d’information sur le projet, communiquez avec nous :
Nadine Bachand
Analyste principale - Agriculture et alimentation
Équiterre
Cell. : 514 213-3287 
nbachand@equiterre.org
equiterre.org/projet/ agriculture-climatique
Marie-Claude Lapierre
Chargée de projet
Coordination services-conseils 
Tél. : 514 558-4884 
mclapierre@coordination-sc.org 

Si les pratiques de conservation vous intéressent, communiquez avec le réseau Agriconseils de votre région pour vous faire référer un conseiller et obtenir un accompagnement pouvant bénéficier d’un financement jusqu’à 85 %.
 
Cette section présente des capsules vidéo réalisées chez les entreprises participantes. Elles présentent les fermes participantes, leurs bonnes pratiques, les avantages et les défis qu'elles ont rencontré, les ressources utilisées et comment ces pratiques ont créé une synergie les ayant permis d'améliorer la santé de leurs sols. Au terme du projet, on retrouvera pour chaque ferme une capsule « Portrait » et une capsule « Bonne pratique ».


 

 Rotation 


La ferme Roger Beauchemin a adopté un ensemble de bonnes pratiques de conservation des sols, soit le semis direct, une rotation diversifiée et les cultures de couverture. C'est l'usage de toutes ces pratiques simultanément qui crée une synergie et qui a permis d'améliorer la santé des sols sur cette entreprise. Pour cette capsule, nous avons choisi de nous concentrer sur les rotations diversifiées chez la ferme Roger Beauchemin.


 
Rotation des cultures
Les avantages Le défis
  • Brise le cycle des insectes et des maladies
  • Apporte de l’azote au sol
  • Contribue au travail minimum du sol
  • Conserve la vie biologique du sol
  • Stabilise le rendement
  • Augmente la résilience face aux événements météo
  • Rentable sur le long terme
  • Contribue à une agriculture durable pour les prochaines générations
  • Plusieurs années avant d’avoir un rendement
 
 

Sols couverts 


La ferme Jaguy a adopté un ensemble de bonnes pratiques de conservation des sols, soit le semis direct, une rotation diversifiée et les sols couverts (cultures de couverture et cultures intercalaires). C'est l'usage de toutes ces pratiques simultanément qui crée une synergie et qui a permis d'améliorer la santé des sols sur cette entreprise. Pour cette capsule, nous avons choisi de nous concentrer sur les sols couverts chez la ferme Roger Jaguy. 




 
Sols couverts : semis-direct, engrais verts, cultures intercalaires, résidus au sol
Les avantages Le défis
  • Améliore l’infiltration de l’eau dans le sol
  • Favorise un bon égouttement de l’eau
  • Protège les sols de l’érosion
  • Conserve la vie biologique du sol
  • Réduit:
    • Les besoins en machinerie
    • La circulation au champ
    • L’usage de pétrole
    • Le temps de travail
    • La dépendance face aux engrais minéraux
  • Stabilise les rendements à long terme
  • Avantageux économiquement

 
  • Le contrôle des mauvaises herbes
  

Bandes riveraines et haies brise-vent 


La Ferme Gérard Palardy et Ghyslaine Ménard a adopté un ensemble de bonnes pratiques de conservation des sols, soit le semis direct, une rotation diversifiée, les cultures de couverture et la réduction du passage de machinerie. En complément, les haies brise-vent et des bandes riveraines contribuent à contrôler l’érosion et à protéger les cours d'eau. C'est l'usage de toutes ces pratiques simultanément qui crée une synergie et qui a permis d'améliorer la santé des sols sur cette entreprise. Pour cette capsule, nous avons choisi de nous concentrer sur les bandes riveraines et les haies brise-vent chez la Ferme Gérard Palardy et Ghyslaine Ménard.



 
Bandes riveraines et haies brise-vent
Les avantages Le défis
  • Protège le cours d’eau des pesticides et des fertilisants
  • Améliore la qualité de l’eau en conservant l’ombre au-dessus du cours d’eau
  • Conserve les engrais et nutriments dans les champs
  • Améliore et favorise les conditions de vie de la biodiversité (insectes, petite faune, etc.)
  • Permet la réduction des pesticides car les petits rongeurs se nourrissent des graines de mauvaises herbes
  • Contribue à la beauté du paysage
  • Être patients et avoir confiance
 
 
 

Portrait de la Ferme Jaguy


Portrait de la Ferme Roger Beauchemin


Portrait de la ferme Palardy



 



FICHES des ENTREPRISES

Cette section présente les fiches d’entreprises des fermes participantes au projet. Évolutives au fil du temps, elles comprennent une description de l’entreprise, de ses bonnes pratiques et des photos.



Description de l'entreprise

La ferme familiale a été achetée en 1948 par les parents de Guy St-Jacques. L'activité principale a été la production laitière jusqu'en 2004. Monsieur St-Jacques père a été très avant-gardiste en ce qui a trait à l'égouttement des sols. Dès 1978, le drainage a été appliqué (drains en terre cuite) et finalisé en 1990. À partir de 1978, la société F. Jaguy a été formée avec Guy et ses parents.  Au début, les cultures sur 70 hectares comprenaient le mélange fourrage 75% de luzerne, maïs-ensilage et orge. Au début des années 2000, l'entreprise a amélioré le drainage de surface par le nivellement (laser et gps) et en 2004, a fait l'achat du semoir Great plan (semis direct) pour le soya et les céréales. Depuis 2010, le planteur à maïs au semis direct a aussi été modifié. Aujourd'hui, en observant la structure, la texture et la santé des sols en culture, la motivation de monsieur St-Jacques à conserver et améliorer ses pratiques de non-travail du sol se confirment grandement, d'autant plus que cela lui a permis de contribuer à diminuer les gaz à effet de serre.
 

Informations générales

Type d'entreprise : Céréales et Fourragère
Superficie cultivée/ totale : 70 ha cultivés
Municipalité : Oka
MRC : Deux-Montagnes
Région agricole : Laurentides


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures
Pratiques diminuant le nombre de passages de machinerie et permettant d'éviter la compaction du sol
Cultures de couverture
Semis direct (établi ou en transition)
 
 
Indicateurs et données techniques  Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
57 ha 80 % 57 ha 80 %
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 70 ha, 0 Sol à nu à l'automne, 100 % 0 ha 0 %
Superficie en culture de plante de couverture 30 ha 43 % 30 ha 43 %
Type de plantes de couverture  Trèfle Seigle Blé   Trèfle Blé Seigle  
Superficie en céréales d'automne  0 ha 0 % 6 ha 9 %
Céréales utilisées 0 ha   Blé  
Superficies en cultures pérennes 12 ha 17 % 12 ha 17 %
Superficie avec résidus de culture 57 ha 81 % 57 ha 81 %
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 0 ha 0 % 0 ha 0 %
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures 4 Espèces 4 Ans   4 Espèces 4 Ans  
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Loam argileux
Description du sol : Très belle structure bien égoutté
Texture du sol : Pas de compaction, petits agrégats bien aérés
Type de drainage :  Souterrain depuis 1970
pH  6,6
% de matière organique de la parcelle 7,0%
Fertilisation utilisée Dans le soya aucun fertilisant, Maïs 239 kl/ha, de 18-16-4  Blé 120 kl/ha, de 25-12-9 Prairie de foin 130 kl /ha de 46 % d'urée
Topographie :  Plat
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Après un nivelage de surface, j'utilise un passage de sous-soleuse
Culture en 2020  
Culture en 2021  

 
Image Agri-Réseau

Description de l'entreprise

La ferme Roger Beauchemin est une entreprise familiale de septième génération qui effectue une démarche d'agriculture durable depuis près de 15 ans. Cette ferme exploite 226 ha en grandes cultures en améliorant la santé de ses sols, en utilisant entre autres des engrais verts et des cultures pérennes. Pour le producteur agricole et agronome Yanick Beauchemin, la rentabilité de sa ferme passe par le respect pour l'agroenvironnement. Le plus grand succès chez lui, c'est l'amélioration de la santé de ses sols depuis quelques années, l'abondance de vers de terres et la structure de ses argiles qui le rendent vraiment fébrile et nourissent énormément sa passion pour l'agriculture !!!!
 
 

Informations générales

Type d'entreprise : Grandes cultures - 30% Maïs / 30% soya / 30% céréales /10% foin
Superficie cultivée/ totale : 226 ha cultivés
Municipalité : Ste-Monique
MRC : Nicolet -Yamaska
Région agricole : Centre du Québec
 


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures  
Pratiques diminuant le nombre de passages de machinerie et permettant d'éviter la compaction du sol  
Cultures de couverture  
Semis direct (établi ou en transition)  
Travail réduit du sol  
 
 
Image Agri-Réseau
Image Agri-Réseau
 
 
 
Indicateurs et données techniques  Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
142/190 ha * 170/190 ha 75% *90 % 165/226 ha 73%
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 0/190 ha 0% 0/226 ha 0%
Superficie en culture de plante de couverture 65/190 ha 34% 125/226 ha 55%
Type de plantes de couverture  Trèfle, avoine-blé
Radis, moutarde, avoine-pois
  Trèfle, avoine-blé
Radis, moutarde, avoine-pois
 
Superficie en céréales d'automne  27 ha 14% 45 ha 19%
Céréales utilisées Blé d'automne et seigle d'automne   Blé d'automne et seigle d'automne  
Superficies en cultures pérennes 28 ha en foin 15% 46 ha en foin 20%
Superficie avec résidus de culture 70 ha 37% 125 ha 55%
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 35/190 ha 18% 55/226 ha 24%
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures 6 espèces sur 7 ans   6 espèces sur 7 ans  
 
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Alluvions
Description du sol : Sol lourd
Texture du sol : Argile fine, 20 % loam et 10 % de sable
Type de drainage :  Drain souterrain
pH  6,8
% de matière organique de la parcelle 3,7%
Fertilisation utilisée Chimique et organique (fumier de vaches)
Topographie :  Légère pente de 5%
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Semis direct avec utilisation partielle de la déchaumeuse au printemps selon la culture et les sols
Culture en 2020 Soya
Culture en 2021 Blé d'automne




 
Image Agri-Réseau

Description de l'entreprise

Ghyslaine Ménard et Gérard Palardy sont les propriétaires de la ferme Palardy depuis plus de 20 ans. Ils y cultivent de l'orge, du blé et du soya sur 30.8 hectares. Depuis 2003, la technique du semis direct est utilisée sur l'ensemble des champs cultivés. Ils ont introduit les engrais verts dans leur rotation pour apporter plus de diversité dans les cultures en place. Plusieurs plantations de haies brise-vent ont été entreprises depuis 2008 avec comme dernière plantation ; l'implantation d'un verger à noix. Un intérêt pour la biodiversité anime les propriétaires. Monsieur Palardy et Madame Ménard ont installé différents nichoirs et un hôtel à insectes.
 
 

Informations générales

Type d'entreprise : Grandes cultures
Superficie cultivée/ totale : 30,8 ha cultivés
Municipalité : Calixa-Lavallée
MRC : Marguerite d'Youville
Région agricole : Montérégie
 


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures
Cultures de couverture
Semis direct (établi ou en transition)

 

Indicateurs et données techniques  Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
32,14 ha 0 % 32,14 ha 0 %
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise o ha 0 % 0 ha 0 %
Superficie en culture de plante de couverture 15 ha  % 15 ha 0 %
Type de plantes de couverture  Raygrass    
Superficie en céréales d'automne  0 ha 0 % 0 ha 0 %
Céréales utilisées        
Superficies en cultures pérennes 1,34 ha (verger à noix) 0 % 1,34 ha (verger à noix) 0 %
Superficie avec résidus de culture 32,14 ha 0 % 32,14 ha 0 %
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 1,34 ha 0 % 1,34 ha 0 %
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures 4 ans ; blé-soya-orge-soya    
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Providence et DuJour
Description du sol : Bonne infiltration, aucune carence des éléments mineurs selon l'analyse de sol, belle activité biologique
Texture du sol : Argile limoneuse et loam argileux-pierreux
Type de drainage :  Drainage souterrain
pH  6,6
% de matière organique de la parcelle 6,6
Fertilisation utilisée Minérale et organique (MRF)
Topographie :  Présence de cuvette négligeable et les pentes sur le long et le transversal sont adéquates pour évacuer rapidement l'eau
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Semis direct
Culture en 2020 Blé de printemps
Culture en 2021 Soya

 



Description de l'entreprise

L'entreprise René Perreault a officiellement été mise sur pied en 1988 lors de l'achat de la Ferme laitière familiale par René avec sa conjointe Line Veillette. L'entreprise a évolué au fil des ans : depuis la vente du quota laitier en 2019, elle se spécialise en grandes cultures (maïs-grain, soya, prairies et céréales). Alexandre, le fils de René et Line, qui possède la Ferme du Tarieu - Microbrasserie et distillerie, située aussi à Sainte-Anne-de-la-Pérade, travaille en étroite collaboration avec l'entreprise pour la production d'orge de brasserie. L'orge est produite dans la rotation de la Ferme René Perreault avant d'être transformée à la microbrasserie et distillerie. René Perreault est membre fondateur du club-conseil en agroenvironnement Lavi-Eau-Champ en 1997, et en fut le premier président. L'objectif à l'époque était de s'adapter aux nouvelles normes environnementales et d'engager des professionnels pour soutenir les producteurs. Son adhésion au club lui a permis de toujours garder vivant son intérêt pour les bonnes pratiques agricoles et l'amélioration à la ferme. Il est toujours motivé à participer à des projets collectifs sur son territoire. Actuellement, il s'intéresse principalement à la diminution du travail de sol, tout en évitant le recours à davantage de pesticides.
 
 

Informations générales

Type d'entreprise : Grandes cultures
Superficie cultivée/ totale : 167,5 ha cultivés
Municipalité : Sainte-Anne-de-la-Pérade
MRC : Des Chenaux
Région agricole : Mauricie
 


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures
Travail réduit du sol
Cultures de couverture
 
 
Indicateurs et données techniques  Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
0 ha 0 % 0 ha 0 %
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 128 ha 76 % 128 ha 76 %
Superficie en culture de plante de couverture 14 ha 8 % 20 ha 0%
Type de plantes de couverture  Selon l'année, radis ou avoine-pois   Radis  
Superficie en céréales d'automne  0 ha 0 % 0 ha 0 %
Céréales utilisées Orge de brasserie (printemps)      
Superficies en cultures pérennes 25 ha 16 % 20 ha 12 %
Superficie avec résidus de culture 110 ha 67 % 125 ha 75 %
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 25 ha 16 % 20 ha 12 %
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures 4 espèces; maïs 1 an-soya 1an-orge 1 an-foin 3 ans/ ou 5 ans 3 espèces selon le champ (M-S-M-S-O)   4 espèces; maïs 1 an-soya 1an-orge 1 an-foin 3 ans/ ou 5 ans 3 espèces selon le champ (M-S-M-S-O)  
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Saint-Laurent
Description du sol : Sol avec un bon potentiel. Un sol qui se structure bien, mais sensible à la compaction si les travaux sont réalisés en mauvaise condition.
Texture du sol : Loam argileux
Type de drainage :  Souterrain
pH  6,1
% de matière organique de la parcelle 6,6 %
Fertilisation utilisée Minéral
Topographie :  Plat
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Aucun travail automne, 1X déchaumeuse au printemps pour laisser des résidus mais éviter un arrosage de glyphosate en début de saison
Culture en 2020 Maïs-grain
Culture en 2021 Soya

Description de l'entreprise

Productrice de porcs, de grandes cultures, de fraises et de houblon, l'entreprise Double LL aujourd'hui détenue par Steve et Sébastien Lemay est héritée des parents. Depuis plusieurs années, des améliorations dans les pratiques culturales visant à diminuer les charges monétaires et atténuer les impacts environnementaux des cultures sont mises en place. Les grandes cultures sont pratiquement toutes consommées sur l'entreprise dans les élevages porcins.

Informations générales

Type d'entreprise : Entreprise agricole
Superficie cultivée/ totale : 822 ha cultivés
Municipalité : Saint-Édouard-de-Lotbinière
MRC : Lotbinière
Région agricole : Chaudière-Appalaches


Pratiques de conservation utilisées

 
Semis direct
Travail réduit du sol
Cultures de couverture
 
Indicateurs et données techniques  Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
347,6 ha 42% 611 ha 74%
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 644,3 ha 78% 587,6 ha 71%
Superficie en culture de plante de couverture 81,5 ha 10% 132,3 ha 16%
Type de plantes de couverture  Raygrass (maïs) et orge-pois-blé (à la dérobée après céréale)   Raygrass (maïs) et orge-pois-blé (à la dérobée après céréale)  
Superficie en céréales d'automne  0 ha 0% 0 ha 0%
Céréales utilisées        
Superficies en cultures pérennes 0 ha 0% 0 ha 0%
Superficie avec résidus de culture 692 ha 84% 731,3 ha 89%
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 0 ha 0% 0 ha 0%
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures 3   3  
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Bedford
Description du sol : Loam-sablo-argileux à argile, selon le secteur
Texture du sol : LSA à Argile
Type de drainage :  Imparfait à mal drainé si aucun drainage n'est fait par l'exploitant
pH  6,2 à 6,5
% de matière organique de la parcelle 4,0%
Fertilisation utilisée Lisier de porc et engrais minéraux (démarreur et azote liquide)
Topographie :  Plane, pente <5%, généralement <2%
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Travail réduit au printemps, semis, épandage lisier post-levée dans l'entre-rang avec application d'engrais vert et incorporation par roues dentelée verticales (DM-air)
Culture en 2020 Blé
Culture en 2021 Maïs grain

 
Image Agri-Réseau

Description de l'entreprise

La Ferme Bogemans est une entreprise de 475 hectares de grandes cultures diversifiées. En 2020, l'assolement de l'entreprise était la suivante: 170 hectares en maïs-grain, 185 en soya et 120 en céréales (automne et printemps). Les propriétaires nouvellement établis comme relève sont particulièrement préoccupés par la conservation des sols. À ce titre, l’entreprise se questionne quant au choix des cultures de couverture et quelles sont les pratiques de conservation de sol les mieux adaptées dans leur contexte de production. Au printemps 2021, seulement 20 % des superficies auront été travaillées à l'automne 2020. Depuis l'augmentation des superficies en céréales combinées aux cultures de couverture, ils observent des augmentations de rendement dans le soya et le maïs-grain.
 

Informations générales

Type d'entreprise : Grandes cultures et maraîchage
Superficie cultivée/ totale : 485 ha cultivés
Municipalité : Saint-Sébastien
MRC : Haut-Richelieu
Région agricole : Montérégie ouest
 


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures
Cultures de couverture
Travail réduit du sol
Pratiques diminuant le nombre de passages de machinerie et permettant d'éviter la compaction du sol
 
 
Indicateurs et données techniques Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
95 ha de céréales d'automne 20 %    
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 0/485 ha 0 %    
Superficie en culture de plante de couverture 124 ha (BA, CA, Bp) 26 %    
Type de plantes de couverture  Avoine-Pois et parcelle (féverole, orge, etc)      
Superficie en céréales d'automne  95 ha 20 %    
Céréales utilisées Blé, seigle, triticale d'automne      
Superficies en cultures pérennes 0 ha 0 %    
Superficie avec résidus de culture 485 ha 100 %    
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 95 ha (BA) 20 %    
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures Maïs-Soya-Blé: 33-33-33 %    
 
 


Description de l'entreprise

FERME P.C.M. DELISLE INC. est une entreprise d'élevage de vaches laitières située dans la municipalité de Pont-Rouge, dans la Capitale-Nationale depuis 1989. Les frères Mario et Michel Delisle en sont les propriétaires. La superficie cultivée par l'entreprise est d'environ 180 ha. Le soya, le maïs-ensilage, le maïs-grain, et le blé de printemps et des prairies sont les principales cultures. L'entreprise a adopté plusieurs pratiques de conservation des sols comme la rotation, le travail réduit du sol et le semis direct dans la culture du soya. Les sols présents sur l'entreprise présentent une tendance à la compaction. Dans le but de garder les sols de ces terres agricoles en santé, l'entreprise est intéressée à mettre en place d'autres pratiques agroenvironnementales, comme les céréales d'automne et les cultures de couverture après la récolte des céréales de printemps.
 
 

Informations générales

Type d'entreprise : Ferme Laitière
Superficie cultivée/ totale : 177,18 ha cultivés
Municipalité : Pont Rouge
MRC : Portneuf
Région agricole : Capitale-Nationale
 


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures
Travail réduit du sol avec conventionnel
Semis direct (soya seulement)
Pratiques diminuant le nombre de passages de machinerie et permettant d'éviter la compaction du sol
 
 
Indicateurs et données techniques Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
19,46 ha 10,98 % 19,57 ha 11,05 %
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 69,02 ha 38,95 % 51,89 ha 29,29 %
Superficie en culture de plante de couverture 0 ha 0 % 10,83 ha 6,11 %
Type de plantes de couverture      Radis huileux avec trèfle  
Superficie en céréales d'automne  0 ha 0 % 9,63 ha 5,44 %
Céréales utilisées Blé humain de printemps   Blé humain de printemps  
Superficies en cultures pérennes 108,16 ha 61,05 % 104,9 ha 59 %
Superficie avec résidus de culture 0 ha 0 %    
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 108,16 ha 61,05 % 114,53 ha 64,64 %
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures Nb Espèces 4 (soya, blé, maïs, prairies)
Nombre d'années : 1 à 2 soya 2 blé, 2 maïs,
4 prairies (en moyenne)
Nb d'années dans la rotation : de 9 à 10 ans
   
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Chaloupe
Description du sol : Tendance à la compaction
Texture du sol : Loam à loam limoneux
Type de drainage :  Imparfaitement drainé
pH  6,3
% de matière organique de la parcelle 5,5%
Fertilisation utilisée  
Topographie :   
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Un travail minimum du sol sera réalisé. Avant le semis, le producteur prévoit un premier passage avec la herse ensuite un deuxième après l'application de l'engrais minéral.
Culture en 2020 Parcelle 21: Maïs ensilage Parcelle 22: Maïs grain
Culture en 2021 Blé


Description de l'entreprise

La Ferme Larocque et Frères, détenue par Daniel et François Larocque, est une ferme de grandes cultures de 3e génération, anciennement une ferme laitière. Elle cultive le maïs, le soya et des céréales (blé, avoine, seigle) sur 110 ha. Elle effectue également le semis et la fertilisation, de même que la production semencière artisanale des céréales pour leurs voisins. La ferme est en semis direct depuis environ 10 ans, la seule exception étant le semis des céréales où un léger travail de sol est effectué. En 2021, un semoir à céréales en semis direct a été acquis afin que cette pratique soit étendue à 100 % de la rotation. Daniel et François sont très à l'écoute des tendances de conservation des sols et d'engrais verts de par leur participation à plusieurs colloques avant la pandémie. Ils sont toujours à la recherche de nouvelles cultures à intégrer à leur rotation et à leur mélange d'engrais verts.

Informations générales

Type d'entreprise : Grandes cultures
Superficie cultivée/ totale : 110 ha cultivés
Municipalité : Stanbridge East
MRC : Brome-Missisquoi
Région agricole : Montérégie-Est
 
 


Pratiques de conservation utilisées

 
Rotation de plus de trois cultures
Cultures de couverture
Semis direct (établi ou en transition)
 
 
 
Indicateurs et données techniques Données 2020 % Données 2021 %
Superficie en semis direct
*si on enlève les superficies de foin
84 ha 76 % 110 ha 100 %
Superficie du sol à nu à l’automne / superficie totale cultivée sur l'entreprise 0 ha 0 % 0 ha 0 %
Superficie en culture de plante de couverture 24 ha 22 % 25 ha 23 %
Type de plantes de couverture  Céréales et crucifères   Céréales et crucifères  
Superficie en céréales d'automne  24 ha 22 % 29 ha 26 %
Céréales utilisées Blé   Seigle et blé  
Superficies en cultures pérennes 0 ha 0 % 0 ha 0 %
Superficie avec résidus de culture 110 ha 100 % 110 ha 100 %
Superficies avec couverts vivants au printemps / superficie totale cultivée 24 ha 22 % 19 ha 17 %
Nombre d’espèces et nombre d'année dans la rotation des cultures 4 ans et 4 espèces (M-M-S-B/A)   4 ans et 5 espèces (M-M-S-B/S/A)  
 
 
 

Parcelle / champ démonstration

 
Nom de la série de sol : Rubicon
Description du sol :  
Texture du sol : Loam sableux
Type de drainage :   
pH  6.8
% de matière organique de la parcelle 6,6 %
Fertilisation utilisée Lisier de pouponnière, démarreur liquide et 32-0-0
Topographie :  Légèrement vallonnée
Travail du sol utilisé / équipement utilisé Semoir à semis direct et injecteur 32-0-0
Culture en 2020 Blé d'automne
Culture en 2021 Maïs-grain
 

Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec dans le cadre du volet 2 du programme Prime-Vert.

Image Agri-Réseau
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Équiterre et Coordination Services conseil
Collaborateur(s) : Marie-Claude Lapierre, Chargée de projet chez Coordination services-conseils
Date de publication : 08 septembre 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.