Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Les cultivars de basilic résistants au mildiou: un choix gagnant pour réussir sa production d'été et d'automne


Le mildiou du basilic est une maladie fulgurante qui affecte tous les ans le basilic en serres et en abris non chauffées. L’arrivée du mildiou coïncide avec l’apparition des premières nuits fraîches avec des journées tout de même chaudes soit vers la fin de juillet et le début août. Vous trouverez l’information sur la maladie, les symptômes et son contrôle dans l’alerte du Réseau d’avertissement phytosanitaire (RAP) 2019 cité dans les références.

 
Image Agri-Réseau

Le basilic est produit dans tous les types d’abris et serres et dans de multiples formats, sans oublier le basilic à couper.

Source : Michel Sénécal, agr

Il a quelques années, je faisais du suivi pour un programme de fines herbes biologiques distribuées dans les grandes surfaces. En fin d’été, le mildiou s’est avéré un problème très difficile à résoudre pour les serristes. Je dirais même qu’il est insolvable une fois la maladie présente dans une culture biologique. La maladie progresse fatalement malgré le chauffage, qu’il soit diurne et/ou nocturne, couplé avec une ventilation discrète et adéquate et l’ajout d’éclairage nocturne. De plus, les biofongicides, en raison de l’agressivité de la maladie, ne permettent pas un contrôle adéquat. Conséquemment, la qualité du produit est imparfaite. Les essais des centres de recherches depuis 2010 avec une panoplie de biofongicides ont montré les mêmes résultats.

En raison de l’importance économique du basilic en pots ou à couper, les hybrideurs des compagnies de semences et /ou de boutures ont mis en marché des cultivars résistants. Malgré un coût plus élevé en semence ou en boutures, l’utilisation de ces cultivars est la stratégie à adopter pour réussir en mode biologique.
 





Plusieurs résultats de recherche montrent que certains de ces cultivars sont effectivement résistants au mildiou du basilic. (Voir références). L’article paru dans la revue Grower Talks d’avril 2020 est particulièrement intéressant. 

 En voici le résumé : 

Les cultivars résistants suivants ont été testés et comparés avec un cultivar standard susceptible soit Aroma et ils sont disponibles au Québec.

Amazel, introduit en 2019 de Proven Winners
Prospera, introduit en 2018 de Genesis Seeds
Devotion, introduit en 2018 de l’Université Rutgers
Obsession, introduit en 2018 de l’Université Rutgers

L’essai a eu lieu sur trois sites extérieurs au Maryland en 2019 avec des plantes en pots.

Les premiers symptômes de la maladie sont apparus le 10 août. Le cultivar susceptible Aroma est complètement attaqué et non commercialisable le 15 août. Des symptômes légers sont apparus le 3 septembre sur les feuilles basales des cultivars Devotion et Obsession. Le 8 octobre, à la fin des observations, il n’y a pas eu de dégat sévères ni de mortalité sur Devotion et Obsession. Aucun symptôme de mildiou n’est apparu sur les cultivars Amazel et Prospera durant l’essai. Consultez le tableau suivant pour un résumé.


Pointage accordé pour la présence de mildiou du basilic pour chacun des cultivars en fonction de la date. (0 = pas de symptôme, 10 = détruit)
 
Cultivar 10 août 2019 3 septembre 2019 7 octobre 2019
Amazel 0 0 0
Prospera 0 0 0
Devotion 0 1 2
Obsession 0 1 2
Aroma (cultivar sensible) 5 9 10

Informations adaptées de Gill, S. et al 2020


En revenant sur ce problème de maladie dont j’ai discuté précédemment, si ces cultivars avaient été disponibles, combien alors de désagréments, de frustrations et de pertes économiques auraient été épargnés. Dans le modèle de lutte intégrée, l’utilisation de cultivars résistants permet de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires que ce soit en mode biologique et conventionnel. Utilisez-les ! car ils sont un facteur essentiel pour la réussite de vos cultures et sa rentabilité. 

Références

Gill, S. Clement, D. et Klick, S. (2020). Basil downy mildew field observations. GrowerTalks, vol. 83, No 12, avril, p. 60-61. Site web : https://www.growertalks.com/Article/?articleid=24625

Clement, D. L. (2019) Greenhouse TPM/IPM report. Site web : http://blogs.cornell.edu/livegpath/research/basil-downy-mildew/

McGrath, M. T. et Sexton, Z. F. (2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016). Evaluation of biopesticides for downy mildew in sweet basil. Site web : http://blogs.cornell.edu/livegpath/research/basil-downy-mildew/

Lemaire, E. et al (2019). Évaluation de l’efficacité de biofongicides contre le mildiou du basilic en serre. Site web : https://www.iqdho.com/images/stories/projets/RF-MildiouIQDH-1-16-AD45.pdf

Réseau d’avertissements phytosanitaires (2019). Mildiou sur le basilic en serre. Alerte No.1, 23 août 2019. Site web :
https://www.agrireseau.net/rap/documents/100905/cultures-maraicheres-en-serre-alerte-no-1-23-août-2019?s=3166&a=1&r=basilic

Michel Sénécal, Consultant privé - Culture en serre
michel.senecal9@gmail.com


  Lire le billet précédent                                                                              
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Consultant privé - Culture en serre
Collaborateur(s) : Michel Senécal, agr., M. Sc.
Date de publication : 24 juillet 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.