Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Comment mieux accompagner les productrices et producteurs agricoles urbains?

En un peu plus d’un an, de 2018 à fin 2019, le nombre d’entreprises en agriculture urbaine a augmenté de près de 30 % pour passer de 50 à 72. Afin de soutenir l’essor des projets d’agriculture urbaine commerciale au Québec, il apparaissait donc primordial au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) d’adapter l’offre de services-conseils aux besoins spécifiques de ces producteurs. Le mandat a donc été confié au Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) porteur du Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU) de mener une étude sur les besoins en accompagnement des productrices et producteurs agricoles urbains.

Cette étude est le résultat d’une importante enquête auprès des productrices et producteurs agricoles urbains qui a tout d’abord permis de brosser un portrait de l’utilisation des services-conseils et des besoins en accompagnement des principaux intéressés. Les constats tirés de ce portrait ont par la suite servi à élaborer une proposition d’adaptation de l’offre de services-conseils pour favoriser l’essor de l’agriculture urbaine.

Dans le cadre de ce projet, 42 productrices et producteurs agricoles urbains, soit 68 % des 62 entreprises recensées au moment de l’étude, ont été consultés sur la nature de leur entreprise, sur les aspects qui les ont freinés et les besoins qu’ils ont ressentis au fil de l’évolution de leur projet d’agriculture urbaine, sur leur expérience d’utilisation des services-conseils et sur leur perception d’une offre idéale.

Localisation des entreprises agricoles consultées
 
Localisation des entreprises agricoles consultées

L’étude permet de tirer certains constats présentés dans le document intitulé Portrait et besoins en accompagnement des producteurs agricoles urbains : utilisation du programme services-conseils. Tout d’abord, les entreprises urbaines de cultures émergentes – champignons, insectes et micropousses – n’ont pas accès à des ressources techniques adéquates, car ils sont les seuls experts dans leur domaine à l'heure actuelle. Quant aux entreprises maraîchères, en extérieur comme en intérieur, celles-ci semblent trouver leur compte plus facilement dans l’offre existante.
 

65 % des productrices et producteurs questionnés connaissaient le programme de subvention pour l’accompagnement auprès des producteurs agricoles, alors que 35 % n’étaient pas au courant de son existence. La majorité (85 %) des productrices et producteurs possédant un numéro d’identification ministériel (NIM) exploitant ou bénéficiaire savaient qu’ils ont accès au programme Agriconseils, tandis que ceux qui n’en ont pas ignoraient à 71 % l’existence de ce programme.

58 % des participantes et participants ont déjà profité d’un accompagnement dans le cadre de leur projet de production agricole alors que 42 % n’en ont jamais reçu. Les activités pour lesquelles les productrices et producteurs ont reçu de l’accompagnement sont la gestion (36 %) et les techniques de production (27 %), suivies des pratiques agroenvironnementales (16 %) et de la mise en marché (16 %).

Portrait et besoins en accompagnement des producteurs agricoles urbains : utilisation du programme services-conseils

Les productrices et producteurs ont une nette préférence pour les services disponibles sur demande (58 %), plutôt que pour des services reçus à une fréquence prédéterminée. Ils préfèrent également la visite du dispensateur sur le site de l’exploitation (40 %). La période de démarrage est la phase durant laquelle ils et elles ont le plus grand besoin en accompagnement.

Les besoins les plus souvent exprimés concernent la production (45 % des producteurs l’ont mentionnée). Ceci s’explique probablement par le fait que les secteurs de productions émergentes trouvent difficilement des références fiables pour guider leur production. L’accompagnement pour trouver du financement est un besoin important pour 31 % des productrices et producteurs et l’accès à de l’information est également un besoin nommé fréquemment (26 %).
Les dispensatrices et dispensateurs de services-conseils demandés par les entreprises agricoles urbaines forment un large éventail de spécialités : ingénieur, agronome, urbaniste, expert en marketing et mise en marché, conseiller financier, architecte, avocat, notaire, courtier immobilier, etc. Le besoin de travailler en multidisciplinarité est donc évident.

Les tarifs pour une heure d’accompagnement auprès des organismes fournisseurs de services-conseils rencontrés varient entre 75 $ et 150 $/heure. Certains fournisseurs d’équipement incluent leur accompagnement dans le service à la clientèle, donc il n’y a pas de frais supplémentaires à débourser. Comme la majorité des producteurs sont prêts à investir entre 50 $ et 100 $ pour une heure de services-conseils, les tarifs offerts sont en adéquation avec leurs moyens.
Portrait et besoins en accompagnement des producteurs agricoles urbains : utilisation du programme services-conseils

L’offre de services-conseils actuelle ne permet pas pour l’instant d’accompagner les productrices et producteurs urbains adéquatement. Toutefois, en tenant compte des recommandations formulées dans le document Favoriser l’agriculture urbaine : adapter l’offre de services-conseils aux productrices et producteurs urbains, il est tout à fait envisageable d’améliorer significativement l’accompagnement du développement des entreprises agricoles urbaines par une offre de services-conseils adaptée.

Le tableau suivant résume les principales recommandations du projet.




Résumé de la proposition d’offre de services en matière de services-conseils spécialisés en AU
Activité Description des services offerts Adaptations spécifiques à l’AU
Production Conseils en agroenvironnement, expertise technique, soutien à la planification, évaluation de la productivité et du rendement, évaluation des coûts de production, choix d’équipement Expertise technique en culture des micropousses, myciculture, élevage d’insectes, culture maraîchère sur toit, culture verticale, culture maraîchère diversifiée sur petite surface, hydroponie et aéroponie; irrigation et réutilisation de l'eau; automatisation; fertilisation et choix du terreau; contrôle des ravageurs; éclairage d’appoint
Financement Recherche de programmes de subventions et de prêts, aide aux demandes de financement et à la constitution d’un fonds de roulement Programmes admissibles aux projets de petite échelle et hors zone agricole
Gestion administrative Obtention des permis, planification, comptabilité et fiscalité, gestion des ressources humaines et financières, aide à la réalisation d’un plan d’affaires Adaptation au zonage et à la règlementation municipale
Marketing Étude de marché, développement de la clientèle, conception d’une image de marque, distribution, création d’un site Internet Mise en marché locale et zéro déchet, vente directe, éducation du public
Mesures supplémentaires Description Adaptations spécifiques à l’AU
Rencontres de collaboration interprofessionnelle Rencontres réunissant différents intervenants et le producteur afin de réaliser un projet, d’améliorer une situation à ou de corriger un problème Élargissement des catégories des professionnels admis : urbanistes, architectes, ingénieurs, avocats, comptables, courtiers immobiliers, notaires, etc.
Accès à un incubateur Ateliers de formation sur le démarrage ou l’accélération d’entreprise, accompagnement dans les démarches administratives et de financement, accès à un réseau d’experts multidisciplinaires pour les besoins ponctuels Accès à des espaces et de l’équipement pour tester la production et la transformation
Guichet d’accès à l’information Ligne téléphonique et service d’assistance en ligne dédiés aux producteurs agricoles urbains Personnes-ressources familières avec les caractéristiques des entreprises agricoles urbaines : petite échelle, établissement en périmètre urbain hors zone agricole

Sources :
Ce projet a été financé par l’entremise du Programme services-conseils, en vertu du Partenariat canadien pour l’agriculture, entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec.



 
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Carrefour de recherche, d'expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU) porté par le Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AU/LAB), Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ)
Collaborateur(s) : Guillaume Breton, chargé de projets, CRAAQ
Date de publication : 19 octobre 2020

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.