Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

La construction d'une serre, des outils pour saisir des opportunités

Au Québec, la production serricole est une avenue intéressante pour produire des fruits et légumes sur une plus longue période, sans égard au climat nordique, et ainsi favoriser l’autonomie alimentaire et l’achat local. En 2019, ce secteur générait 1 334 emplois et occupait 78,5 hectares (785 910 mètres carrés) du territoire québécois. En 2020, 230 entreprises produisaient des fruits et des légumes en serre. Les principales cultures produites au Québec sont la laitue, la tomate, le concombre et le poivron. Le graphique ci-dessous représente l’évolution du nombre d’entreprises et des superficies en production de 2015 à 2020 spécialisées dans la production de fruits et légumes seulement, en excluant les exploitations mixtes (légumes, fleurs et plantes).  L’an dernier, la taille moyenne des entreprises était de 0,342 ha comparativement à 0,312 ha en 2015, une augmentation de près de 10 %. 
 
Évolution du nombre d'entreprises et de la superficie totale en production de fruits et légumes de serre de 2015 à 2020

Source : Statistique Canada. Tableau 32-10-0019-01  Estimation des serres spécialisées en exploitation, de la superficie en serre et des mois en exploitation


L’année 2021 est marquée par l’engouement pour l’achat de proximité et local. Le gouvernement, en contexte pandémique, a favorisé le développement des projets serricoles destinés à approvisionner le marché québécois.  Plus précisément, l’objectif est de doubler la production de fruits et légumes en serre au courant des 5 prochaines années dans le but d’augmenter l’autonomie alimentaire de la province. La Stratégie visant à favoriser la croissance des serres au Québec 2020-2025 comprend des investissements de 91 millions de dollars (M$) en plus d’un financement de 21 M$ avec Hydro-Québec. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l'Agroalimentaire du Québec (MAPAQ) a également mis en place un programme de soutien au développement des entreprises serricoles. Ce dernier rembourse jusqu’à 50 % des frais d’agrandissement et d’amélioration de serres, jusqu’à concurrence de 600 000 $ par demandeur.  Ces mesures favorisant un approvisionnement de proximité, génèrent des retombées économiques intéressantes et de nouvelles opportunités autant chez les fournisseurs que chez les producteurs locaux.

Avant d’investir, il est important de s’intéresser aux bénéfices et aux investissements liés à l’établissement et/ou l’agrandissement d’une serre. Le feuillet Coût de construction d’une serre permet d’évaluer le coût des composantes de la serre, comme la fondation, la structure, la ventilation et le chauffage. Des variantes sont également décrites et chiffrées, comme la serre en polycarbonate ou l’isolation du pourtour avec des panneaux de polystyrène recouvert de fibre de verre. Il permet de calculer les prix par mètre carré et par pied carré en fonction de la superficie et des équipements qui répondent aux besoins de l’entreprise. Évidemment, si la superficie est supérieure au modèle présenté, il peut y avoir des économies d'échelle. D’un autre côté, si le projet est plus petit, il est possible que le prix par superficie soit plus élevé. D’autres feuillets qui portent sur les différentes cultures en serre sont également disponibles, notamment le Budget sur les cultures de tomates, concombre, laitues et poivrons en serre publié en 2020, et Les fines herbes biologiques en serre chauffée de 2018. Grâce à ces ressources, les producteurs serricoles et les aspirants du secteur sont bien outillés pour saisir les opportunités engendrées par le contexte pandémique de la dernière année.

Les différents feuillets mentionnés précédemment sont offerts sur le site du CRAAQ (www.craaq.qc.ca/referenceseconomiques).  

Références Ce texte a été publié originalement dans le magazine le Bulletin des agriculteurs en février 2022.

  Lire le billet précédent                                                                                                Lire le billet suivant
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ)
Collaborateur(s) : Maude Lachance, agr, agroéconomiste et Marie-Pier Méthot-Langlois, agr, agroéconomiste, équipe des Références économiques du CRAAQ
Date de publication : 07 octobre 2022

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.