Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Transition à l’agriculture biologique: des résultats étonnants ? Pas tellement

Très récemment, mes collègues Éloïse Gaudreau, Jingran Li, ainsi que moi-même, avons publié le rapport final et la fiche-synthèse d’un projet de recherche portant sur les facteurs favorisant la transition à l’agriculture biologique. Plusieurs résultats de ce projet nous ont étonnés, tout comme les experts du milieu que nous avons consultés au moment d’interpréter les résultats. Avant de vous les présenter, sachez que lorsqu’on y regarde de plus près, et en mettant le tout dans le contexte de la littérature existante, ces résultats ne sont pas si étonnants.
 
Premier constat : les services-conseils n’auraient pas d’effet sur la probabilité qu’une entreprise agricole soit engagée dans la transition à l’agriculture biologique. Ce résultat, que j’appelle le « non-effet » des services-conseils, doit être interprété avec précaution, car il faut faire bien attention pour comprendre de quels services-conseils il est question. En effet, les services-conseils sont plutôt polarisés entre des services rendus d’une part, aux entreprises biologiques qui ont déjà fait la transition et, d’autre part, aux entreprises conventionnelles qui ne sont pas nécessairement dans un processus de réflexion sur la transition. Entre les deux, il y a peu de services-conseils voués principalement à la transition. Plusieurs autres études en sont venues aux mêmes conclusions et des sociologues ruraux ont expliqué le phénomène de la façon suivante. La transition à l’agriculture biologique est initiée au départ par des agriculteurs innovateurs. Une fois qu’une masse critique est atteinte, la demande pour des services-conseils en agriculture biologique suffit pour embaucher des conseillers. En contrepartie, les conseillers en services-conseils offerts aux entreprises conventionnelles étant peu ou pas en contact avec l’agriculture biologique, ils ont peu d’incitatifs à développer leur expertise dans ce domaine.
 
Deuxième constat : notre recherche démontre que la disponibilité de la main d’œuvre familiale ne contribue pas significativement à la transition à l’agriculture biologique. Il est important de souligner que l’effet n’est pas tant négatif qu’insuffisant pour favoriser la transition. Autrement dit, la probabilité de transition augmente significativement dans les localités et les régions où davantage de main-d’œuvre non familiale est disponible. Ce résultat, qui a été corroboré dans d’autres études, est particulièrement vrai au Québec dans les productions acéricole, laitière et maraîchère.
 
À la lumière de ces résultats, il serait important de bonifier l’offre de services-conseils voués principalement à la transition à l’agriculture biologique. Une formation accrue en agriculture biologique pour les agronomes serait sûrement aussi un moyen efficace, que ce soit au sein de leur cursus universitaire ou en formation continue. Pour les questions de  main-d’œuvre, un organisme comme AGRIcarrières pourrait approfondir la question. Si les résultats de notre recherche se confirmaient dans leur investigation, cette organisation pourrait développer un plan d’action au sujet de l’offre de main-d’œuvre en agriculture biologique.

 
Commentaires (3)
Me connecter
Minoterie des Anciens Minoterie des Anciens 23 décembre 2015 11:29

Le lien vers la fiche-synthèse ne fonctionne pas.

Répondre
Guillaume Breton Guillaume Breton 29 janvier 2016 10:02

Les liens sont corrigés

Luc Belzile Luc Belzile 23 décembre 2015 12:30

En effet, désolé de ce problème technique. Voici le lien vers la fiche: http://www.irda.qc.ca/assets/documents/Publications/documents/belzile_facteurstransitionbio_ft901055fa_web.pdf. Et celui vers le rapport final: http://www.irda.qc.ca/assets/documents/Publications/documents/belzile-et-al-2015-rapport-final-901055_complet_01.pdf. Au revoir et Joyeux temps des Fêtes. Luc



Organisation : Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA)
Collaborateur(s) : Éloïse Gaudreau, Jingran Li
Date de publication : 07 décembre 2015

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.