Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Le b.a.-ba du plan de marketing

Pour avoir une mise en marché efficace et atteindre ses objectifs de développement de marché, il faut avoir un plan de marketing en bonne et due forme. Cependant, pour les personnes qui ne possèdent pas de formation en marketing, la tâche de créer ce plan peut sembler carrément impossible à réaliser.

Évidemment, il est plus facile de faire affaire avec des spécialistes en la matière, mais ça peut coûter très cher. Cependant, vous pouvez facilement vous organiser un petit plan maison en travaillant méthodiquement. Je vous présente dans ce billet les éléments sur lesquels vous devrez vous pencher. Vous verrez que, bien que ce soit un travail imposant, créer un plan marketing de base est possible.

Premièrement, vous devez analyser l'environnement dans lequel vous évoluez. Quelles sont les politiques et législations qui touchent votre entreprise? Comment est-ce que la situation économique du Québec et du Canada peuvent vous affecter? Existe-t-il de nouvelles technologies qui pourraient influencer votre productivité? Quels sont les impacts environnementaux de votre industrie? Plus vous aurez de réponses à ces questions, plus vous aurez une bonne conscience de votre “terrain de jeu” marketing. Pour y arriver, le mieux est de suivre l'actualité et de chercher à mieux comprendre les enjeux. Par exemple, vous vous demandez comment la gestion de l'offre influence le marché alimentaire? Une petite recherche sur internet vous donnera les arguments pour et contre, et vous pourrez mieux comprendre l'enjeu.

Ensuite, vous devez évaluer le marché. Industrie Canada peut vous fournir des données intéressantes sur votre industrie : les revenus moyens, le nombre d'entreprises qui la compose, etc. Cela vous permettra tranquillement de dresser un portrait de votre concurrence. Vous devrez également tenter de trouver des données sur la clientèle de votre industrie (ce qui, je l'avoue, est plutôt compliqué dans l'alimentaire; le plus important, ici, est de savoir quels sont les besoins de cette clientèle). Plus vous comprendrez votre marché, plus vous serez en mesure de l'influencer.

Pour terminer l'analyse de l'environnement marketing, vous devez regarder votre entreprise. Quelles sont vos forces et vos faiblesses? Qu'est-ce qui constitue une menace pour vous? Quelles sont vos opportunités? Je vous recommande fortement d'en discuter avec une personne extérieure, neutre et de confiance! Il est parfois difficile de prendre un recul suffisant sur ce qu'on fait pour avoir une bonne vision de notre situation.

Une fois que vous comprenez bien votre environnement, vous devez déterminer comment votre produit peut s'y intégrer. Gardez à l'esprit que les consommateurs recherchent d'abord et avant tout de la valeur! Et dans son essence la plus simple, la valeur est la différence entre ce que ça coûte et ce que ça rapporte.

Commencez par analyser votre produit sous toutes ses coutures. Vous devez déterminer un maximum de caractéristiques de votre produit. Pourquoi? Parce que vous devrez convaincre que votre produit répond aux besoins des clients potentiels! Plus vous connaîtrez votre produit, plus cette tâche sera facile!

Ensuite, vous devez réfléchir à la distribution du produit. La règle d'or est “La bonne quantité, au bon endroit, au bon moment”. Ici, ne vous attendez pas à une tâche facile. La gestion de la distribution est un monde très complexe. Ne vous inquiétez pas, je vous reviens sous peu avec un billet sur la question! Pour l'instant, demandez-vous où magasinent vos clients potentiels, et trouvez le meilleur moyen d'y amener votre produit

Vient ensuite la détermination du coût du produit. Et là, attention, évitez le piège de ne regarder que le prix. Oui, l'argent est un facteur important dans le processus d'achat du consommateur, mais il faut regarder ce que l'achat de votre produit implique en temps et en énergie, deux ressources souvent négligées. Le but est de trouver des moyens pour réduire le coût global de votre produit. Petit exemple très simple : vous vendez des “falafrous”, un légume nouveau et délicieux que personne ne connaît (ne cherchez pas, j'ai inventé le mot!).

Pour qu'une personne achète votre falafrou, elle doit trouver des moyens de l'intégrer dans ses recettes. Tout cela demande du temps et de l'énergie, et il y a fort à parier que les gens vont acheter des légumes connus à la place. Comment pallier à la situation? Vous pouvez déjà donner des idées de recette à ceux qui achètent votre falafrou. Ils n'auront pas à chercher! Mais ce qui est un gain de temps et d'énergie énorme, c'est de vendre le produit déjà cuisiné! Il ne reste plus qu'à le mettre au four, puis à déguster!

Bref, plus vous diminuerez le coût global et plus vous serez en mesure de relier les caractéristiques de votre produit aux besoins de votre client, plus votre produit aura une grande valeur, et plus les gens seront prêts à débourser de l'argent pour se le procurer. Mais pour cela, il faut communiquer les informations sur le produit aux clients. C'est la dernière pièce du puzzle, la communication. Vous devez décider quel message vous allez envoyer et par quel média. Le message doit être simple, concis et clair. Évitez de surcharger les gens d'informations (à moins qu'ils vous posent des questions! Alors là, gâtez-vous!). Pour le média, choisissez celui qui vous permet de rejoindre le plus de clients potentiels. Le média va aussi varier en fonction de vos moyens. Une publicité à la télévision coûte cher et ne permet pas de bien cibler qui va la voir; ce n'est probablement pas un bon choix. De l'autre côté, une affiche sur un poteau de téléphone ne coûte rien, mais ne rejoindra pratiquement personne! Il faut trouver un juste milieu.

Voilà. Vous avez toutes les questions pour créer votre plan de marketing de base. À vous d'apporter des réponses. Plus vous investirez de temps et d'efforts dans votre réflexion, plus vous serez en mesure de bien réaliser vos objectifs de mise en marché.

Lire le billet précédent                                                                                                                      
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Service-Conseils kébXL
Date de publication : 30 juin 2016

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.