Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Avez-vous une passion harmonieuse ou obsessive?

Cet article se retrouve publié sur mon blogue, n'hésitez pas à consulter tous les articles disponibles ainsi que les questionnaires et outils: Productivité et bien-être au quotidien

À première vue, Steve et Martin se ressemblent. En effet, tous deux sont passionnés par l’exposition agricole. Toutefois, lorsque l'on regarde de plus près leur passion commune, un monde les sépare. Steve possède une passion tandis que Martin est complètement possédé par la sienne. 

La passion peut se décrire comme une forte tendance envers tout travail ou activité qu'une personne aime, trouve importante et qui y investit temps, énergie et souvent argent. Par ailleurs, il y aurait deux types de passion : une harmonieuse et l’autre obsessive.

Prenons le cas de Steve. L’important pour lui, c'est de s'améliorer, de fixer ses propres objectifs, de se réaliser pleinement et surtout d'aimer ce qu'il fait. Lorsqu'il prépare ses génisses pour l'exposition, son esprit reste ouvert : « Bien entendu, j’espère gagner des prix, toutefois, je me concentre sur la préparation et toute l'expérience que j’en retire. »  Steve apprécie les rencontres et tout ce que cette activité lui permet de vivre. « En fait, si je gagne, c'est la cerise sur le sundae, mais sinon, j'ai tout autant apprécié mon expérience. J'aime ce que je fais et gagner ou être le meilleur n'est pas une fin en soi. » Même si Steve s'intéresse et se consacre beaucoup à l’exposition et à son entreprise, il a aussi d'autres passions dans la vie. Il s’adonne à la photographie, aime prendre de petites vacances et du temps avec sa famille, bref, il y a autre chose après l’exposition agricole…
 
Pour Martin, c'est fort différent, car l’exposition agricole semble être sa seule passion : « Pas le temps ni l’intérêt pour autre chose. Pour moi, tout ce qui ne concerne pas l’exposition est une perte de temps. Je n’ai qu'une chose en tête : remporter le premier prix, rien de moins. »  Bien entendu s’il ne se classe pas, c’est la déprime, la colère et le découragement qui l’emportent. « J’en ai pour des jours à m’en remettre. Cela m’obsède, j’envie les autres et parfois, même, je les déteste. »
 
Il est important de distinguer ici la passion harmonieuse de la passion obsessive. On parle de passion harmonieuse lorsqu’une personne est passionnée par une activité et s’y investit de façon importante, sans y rechercher à tout prix l'admiration, la reconnaissance ou le prestige. Toutefois, lorsque ces mêmes critères sont attendus, voire même essentiels, il s’agit plutôt d'une passion obsessive. En fait, lorsque la reconnaissance sociale prend toute la place et que l’individu est en attente de récompenses externes uniquement, c’est l'estime de soi qui est en jeu. Conséquemment, il n'y a plus de plaisir pour l'activité en elle-même.
 

Et vous, sauriez-vous faire la différence entre ces deux passions?
  • Comment vous sentez-vous à la fin de l'activité?

  • Êtes-vous capable de passer à autre chose, de vous arrêter, ou ressentez-vous plutôt le besoin incessant de travailler à votre passion ou à votre entreprise, et ce, au détriment de vos proches?

  • Est-ce que votre passion ronge et gruge toutes les autres sphères de votre vie?

 À l’extrême, lorsque la passion obsessive prend de plus en plus de place, celle-ci peut devenir une véritable dépendance (la passion du jeu, la cyberdépendance, ou la dépendance au travail). À ce stade, la personne n’a plus de plaisir. Elle voudrait consacrer moins de temps à l'activité, mais malheureusement, ne peut plus s'en passer.

En fait, les deux formes de passions peuvent toutes deux mener au succès. Il existe, tant chez les athlètes, les musiciens et les entrepreneurs, des passionnés harmonieux et obsessifs qui réussissent. Toutefois, le chemin de la passion obsessive est beaucoup plus aride, tortueux, douloureux et coûteux…

En résumé, les recherches démontrent que les passionnés obsessifs seront moins heureux dans la vie, tant au niveau personnel que dans leur entreprise. De plus, lorsque l’obsession est directement reliée au travail, le burnout n’est jamais loin…

Comme ma mère me disait : « Toute chose est bonne sans abus »… même la passion!

par Pierrette Desrosiers,  psychologue du travail
Coach d'affaires, conférencière et auteure
 
 

Lire le billet précédent                                                                                                        Lire le billet suivant
 
Commentaires (0)
Me connecter

Organisation : Pierrette Desrosiers psycoaching
Collaborateur(s) : Pierrette Desrosiers
Date de publication : 27 octobre 2016

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.