Chargement en cours

    Le sursemis sur sol gelé- Une méthode économique

     Télécharger le document original
    Une façon économique d’améliorer les pâtures ou les prairies de fauche consiste à pratiquer le sursemis sur sol gelé, autrement dit à semer des semences à la volée au début ou à la fin de l’hiver. En effet, à chaque gel ou dégel, le sol s’entrouvre et se referme, ce qui a pour effet d’enfouir les semences. Celles-ci ne seront pas en mesure de germer tant qu’elles ne disposeront pas d’une humidité suffisante, c’est-à-dire pas avant l’arrivée du printemps. Les semences qui se prêtent le mieux à cette méthode sont celles des légumineuses car elles sont en général rondes et denses et, surtout, parce qu’elles peuvent germer à une température relativement basse et donc commencer leur développement tôt au printemps. Les graminées n’ont pas donné d’aussi bons résultats avec cette méthode parce qu’elles sont moins denses et de couleur plus pâle, et qu’elles restent sur la surface du sol, attendant des températures plus chaudes pour commencer leur croissance, ce qui souvent coïncide avec l’arrivée d’un temps plus sec.
    Organisation : Ministère de l'Agriculture de l'Ontario
    Auteur(s) : Harry Harricharan - spécialiste laitier/MAAO; Joan McKinlay - spécialiste des cultures et des sols/MAAO
    Date de publication : 01 mai 2002
    Annonces