Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Les bovins de tempérament difficile…De vrais « durs à cuire »

     Télécharger le document original
    Une étude effectuée par des chercheurs des Universités du Texas A&M et du Mississippi a démontré que les animaux qui sont plus difficiles à manipuler, soit dans les parquets d’engraissement ou dans les couloirs de contention, donneront une viande moins tendre que celle des animaux de comportement plus calme. M. Ron Randel, chercheur à la Station de Recherche en Agriculture du Texas à Overton, indique qu’il « existe une corrélation importante entre les animaux qui sortent en courant du couloir de contention et la dureté de leur viande une fois abattus ». Cette étude indique que la sélection pour des animaux de comportement docile est un des facteurs à considérer lorsqu’on a comme objectif la production d'une viande plus tendre pour la consommation.

    Article publié dans Bovins du Québec, édition Août 2004.

    Organisation : Bovins du Québec
    Auteur(s) : J. Ricardo Seoane, Ph.D., professeur émérite, Faculté des Sciences de l'Agriculture et de l'Alimentation, Université Laval
    Date de publication : 31 août 2006

    Annonces