Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Réduire le stress du sevrage

     Télécharger le document original
    Réduire le stress vécu par le veau d’embouche au moment du sevrage améliore l’efficacité de production et son bien-être tout en minimisant des pertes évitables. Il est reconnu que le stress du sevrage peut compromettre la croissance du veau, ses défenses immunitaires ainsi que son bien-être. Le veau est alors plus susceptible aux maladies.

    Article publié dans Bovins du Québec, édition Août 2000.

    Organisation : Bovins du Québec
    Auteur(s) : Anne Marie de Passillé, CRDBLP et Derek Haley, Department of Large Animal Clinical Sciences
    Date de publication : 08 juillet 2002

    Annonces