Chargement en cours

    L’Uruguay : pour le boeuf c’est l’Amérique !

     Télécharger le document original
    L’Uruguay est le plus petit des pays membres du Mercosur, mais ce n’est pas le moindre fournisseur de viandes bovines sur le marché mondial. Bien sûr, avec ses 12 millions de bovins, il n’est pas question pour lui de rivaliser avec le Brésil (180 millions de bovins), ni même avec l’Argentine (53 millions de bovins). Néanmoins, la demande interne étant beaucoup plus faible que chez ses voisins, la production de viandes y est beaucoup plus orientée vers l’exportation : près des ¾ actuellement.  L’ambiance de la filière viande uruguayenne est à l’euphorie depuis mai 2003 et la reprise des exportations vers les USA, après la crise provoquée par l’épizootie de fièvre aphteuse en 2001. Les prix sont en pleine effervescence, supérieurs à 1,75 US$/kg de carcasse pour les bœufs en septembre 2004, en progression de 66% en 2 ans. Ce niveau de prix est beaucoup plus élevé qu’en Argentine (autour de 1,3 US$/kg de carcasse pour des animaux comparables) et même qu’au Brésil, qui ni l’un ni l’autre n’ont accès aux marchés d’Amérique du Nord pour les viandes crues.
    Organisation : Institut d'Élevage
    Auteur(s) : Groupe Economie du Bétail (GEB)
    Date de publication : 18 janvier 2005
    Annonces