Chargement en cours

    Le marché mondial de la viande bovine en 2004 : l’hémisphère Sud gagne du terrain

     Télécharger le document original
    Ce document fait le point sur les principales composantes du marché mondial de la viande bovine en 2004. La zone Pacifique a été particulièrement chamboulée. Les Etats-Unis ont été touchés à leur tour par un cas d’ESB en décembre 2003, qui a déclenché immédiatement un embargo des pays asiatiques habituellement clients, mais l’effet sur leur marché intérieur a été surprenant. La baisse de production et la renationalisation de la consommation ont permis un relèvement des prix à la production ! Au Canada, par contre, ces prix sont toujours effondrés en raison du maintien de l’essentiel de l’embargo étasunien sur les exportations canadiennes depuis le cas d’ESB identifié dans ce pays en mai 2003.                    L’Australie a profité de l’absence de ses concurrents habituels pour se tailler la part du lion sur le marché asiatique. Malgré cela, au Japon et en Corée, la baisse des disponibilités a fortement fait chuter les  Le manque de disponibilités de l’Union européenne a conduit à son effacement progressif du marché mondial. Ce recul a laissé le champ libre au développement des exportations du MERCOSUR, qui ont doublé depuis 2000. Tandis que l’Uruguay a bénéficié de son statut vis à vis de la fièvre aphteuse pour faire exploser ses ventes vers les Etats-Unis, le Brésil et l’Argentine ont déferlé vers le marché rémunérateur de l’Union européenne, mais aussi vers la Russie, ainsi que vers le Proche et le Moyen-Orient.
    Organisation : Institut de l'Élevage
    Auteur(s) : Groupe Economie du Bétail (GEB)
    Date de publication : 17 janvier 2005
    Annonces