Chargement en cours

    De la viande de boeuf enrichie ... à la vitamine E

    La vitamine E. La qualité du produit. Depuis peu, le mariage a été consommé entre la vitamine E et la qualité du produit pour les producteurs de bouvillons d’abattage du Québec. Le marieur, un important abattoir ontarien, paie les coûts additionnels de l’ajout de vitamine E à la ration des bouvillons. Jusqu’ici, tout le monde semble tirer partie de cette pratique : le boeuf, le producteur, l’abattoir, le consommateur aussi bien que les supermarchés qui offrent cette viande rouge.
    Ouvrir le document
    Organisation : bovins du Québec, avril 1999
    Auteur(s) : Stéphane Gagné
    Date de publication : 09 août 2001
    Annonces