Chargement en cours

    Le grattage et la chute de poils

    Au Québec, la plupart des corrals et des aires d’hivernage arborent un poteau d’angle, une mangeoire ou une clôture polis par l’usure ou hérissés de touffes de poils. Le printemps est à nos portes, et les animaux se grattent. Le grattage répond à un besoin naturel pour les animaux de se toiletter, mais certains éleveurs de bovins s’interrogent aussi sur l’à propos de leur investissement dans la lutte contre les parasites l’automne précédent : le traitement a-t-il été efficace ou non? Est-ce qu’il a été appliqué correctement? L’infestation par les poux a-t-elle récidivée? Voyons ensemble un aperçu des nombreuses causes possibles de démangeaisons et d’irritations de la peau chez les bovins.
    Ouvrir le document

    Organisation : Bovins du Québec, février-mars 2003
    Auteur(s) : Adapté d'un article de Ron Clarke, Clarke Communication and Consulting par René Delorme, Pfizer Santé Animale
    Date de publication : 20 janvier 2005

    Annonces