Chargement en cours

    Enrichir la viande de gros bovins en oméga 3

     Télécharger le document original
    L’objectif de ce travail était de modifier la composition en acides gras de la viande en incorporant du lin (principale matière première naturellement riche en acides gras polyinsaturés n-3) dans l’alimentation des bovins. L’étude a porté sur la composition en acides gras de gros bovins alimentés avec de la graine de lin, en s’intéressant principalement aux modalités d’apport de la graine de lin (forme de présentation, quantité et durée d’apport). Par ailleurs, ce travail s’est également attaché à étudier l’influence d’une augmentation de la teneur des viandes en acides gras polyinsaturés n-3 – acides gras particulièrement sensibles à l’oxydation – sur la qualité des carcasses et des viandes (état d’engraissement, couleur, qualités perçues en bouche et aptitude à la conservation). / Ce communiqué provient de la liste de diffusion électronique VIGIE VIANDE, information scientifique et technique pour les filières élevage et viandes. VIGIE VIANDE est une initiative de 9 partenaires : INTERBEV, OFIVAL, INRA, ITP, ITAVI, Institut de l'Elevage, CTCPA, CTSCCV et ADIV. L’abonnement est gratuit, plus d’information : www.vigie-viande.info
    Organisation : Inra et Institut de l'Élevage
    Auteur(s) : J. NORMAND, D. BASTIEN, D. BAUCHART, F. CHAIGNEAU, G. CHESNEAU, M. DOREAU, J.P. FARRIE, A. JOULIE, D. LE PICHON, C. PEYRONNET, A. QUINSAC, J. RENON, D. RIBAUD, F. TURIN, P. WEILL
    Date de publication : 01 mars 2007
    Annonces