Chargement en cours

    Les virus entériques

     Télécharger le document original
    Même si les virus entériques reconnus pour infecter les êtres humains peuvent causer des maladies graves et parfois mortelles, il est impossible pour le moment d'en déterminer les concentrations maximales acceptables (CMA) dans l'eau potable. Il faudrait mettre en oeuvre des techniques de traitement et des mesures de protection des bassins hydrographiques ou des puits reconnues pour réduire le risque d'éclosions d'origine hydrique et les maintenir lorsque la source d'eau est sujette à la contamination par des matières fécales ou a déjà causé des éclosions d'origine hydrique attribuables à la présence de virus entériques. Lorsqu'un traitement est nécessaire, les techniques de traitement devraient réduire ou inactiver la charge virale dans une proportion d'au moins quatre log.
    Organisation :
    Auteur(s) : Santé Canada
    Date de publication : 26 août 2007
    Annonces