Chargement en cours

    DES IMPORTATIONS BALISÉES

     Télécharger le document original
     Le Canada offre deux niveaux d’accès aux importations de bœuf de l'étranger. D’abord, il n’impose aucune limite sur la quantité de bœuf qui peut être importée au pays en provenance des États-Unis et du Mexique (partenaires de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA)). Cette mesure est réciproque pour le Canada. Quant aux importations de bœuf en provenance de tous les autres pays de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), elles sont limitées par un contingent tarifaire (CT). 
     En effet, conformément à ses engagements auprès de l'OMC, le Canada doit offrir aux pays hors ALENA, un accès en franchise (sans droits de douane) à la viande de bœuf et de veau fraîche, réfrigérée et congelée, jusqu'à concurrence de 76 409 tonnes. À cause des liens historiques entre les pays du Commonwealth, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont droit respectivement à 35 000 et 29 600 tonnes des 76 409 tonnes allouées. Le reste, 11 809 tonnes, peut être importé de tout pays agréé par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), y compris l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Normalement, tout produit excédant 76 409 tonnes est assujetti à un droit d’importation de 26,5 %
    Organisation : Bovins du Québec, Août 2006
    Auteur(s) : Ann Fornasier
    Date de publication : 29 septembre 2008
    Annonces