Chargement en cours

    Carence en sélénium chez les veaux d’embouche : peut-on corriger le tir?

     Télécharger le document original
    Une enquête sérologique menée dans les encans en 2004 a démontré que la très grande majorité des veaux d’embouche du Québec sont carencés en sélénium. Compte tenu du rôle important de cet élément dans l’organisme, un projet de recherche a été élaboré afin d’évaluer différentes façons de redresser rapidement le sélénium sérique des veaux qui arrivent dans les parcs d’engraissement.

    Organisation : Bovins du Québec, février 2007
    Auteur(s) : Alain Fournier* Yvon Couture**
    Date de publication : 05 octobre 2008

    Annonces