Chargement en cours

    Le transport de longue durée des bovinsEtude expérimentale : quel serait l’impact d’une baisse de la densité de chargement sur le bien-être des animaux ?

     Télécharger le document original
    SELON LES NORMES EN VIGUEUR EN EUROPE. Une étude expérimentale pour évaluer les impacts d’une diminution de 20% de la densité de chargement sur le bien-être des broutards transportés durant 29h. 
    Pour apporter des réponses aux réflexions en cours sur les conditions de transport des animaux vivants, trois transports expérimentaux de 29 heures ont été réalisés pour tester les impacts de 2 variations de l’espace disponible et de la taille du groupe sur le bien-être des bovins. Lors de chaque transport, 26 broutards (poids moyen = 396 Kg) ont été affectés de façon aléatoire à trois compartiments d’un même camion : SD (densité standard 1,14m2/animal, 9 bovins), LSD (+20% d’espace disponible, 1,37m2/animal, 7 bovins) et HSD (-10% d’espace disponible, 1,03m2/animal, 10 bovins). Le comportement des bovins dans les trois compartiments a été observé en utilisant des observations de type scanning et des observations ad libitum. Des différences significatives du comportement des bovins ont été observées dans le compartiment LSD par rapport au compartiment SD : 10% de temps passé debout en moins (p=0,08), 30% de plus de changements de position (p=0,03) et 2 à 3 fois plus de pertes d’équilibres (p=0,01) et de déplacements libres (p=0,005). Aucune différence liée à l’espace disponible/taille du groupe n’a été observée dans les dosages biochimiques, dans la quantité de foin consommée ou dans la perte de poids.

    Organisation : Institut de l’Elevage
    Auteur(s) : Béatrice Mounaix (Institut de l’Elevage), Marie-Catherine Leclerc (Institut de l’Elevage)
    Date de publication : 22 octobre 2010

    Annonces