Chargement en cours

    Le phosphore servi en trop, c'est du gaspillage

     Télécharger le document original
    La vache gère bien ses besoins en phosphore. Comme tout excédent se retrouve dans les fumiers, donc dans l'environnement, on a tout intérêt à doser les apports selon les besoins réels. La base de données du PATLQ permet dorénavant de dresser le bilan phosphore du troupeau.

    Organisation : Le producteur de lait québécois
    Auteur(s) : Jean Brisson, agr. et Daniel Lefebvre, Ph.D., agr., PATLQ
    Date de publication : 15 septembre 2004

    Annonces