Chargement en cours

    Entaillage, martelage et désentaillage, un art

     Télécharger le document original
    Pour l’acériculteur, l’entaillage des érables est un paradoxe. S’il désire produire, il doit nécessairement entailler ses érables. Cependant, à chaque fois qu’il entaille un arbre il lui cause une blessure qui met la santé de ce dernier en danger, et par le fait, il risque de réduire sa production pour les années suivantes. Alors ne serait-il pas avantageux pour le producteur de s’assurer que la blessure sera réduite le plus possible!

    Organisation : Privé
    Auteur(s) : Christian Bastille, agronome
    Date de publication : 27 avril 2001

    Annonces