Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Évaluation d'associations de différentes familles de plantes botaniques pour la gestion efficace des mauvaises herbes dans la culture biologique de caméline

     Télécharger le document original
    L'huile de caméline est très recherchée à cause de sa richesse et de son goût.  L'obtention d'un rendement intéressant en régie biologique est possible si on l'associe aux plantes de la famille des légumineuses( lentille et pois).  Pour lutter contre les mauvaises herbes,  il faut associer la caméline au sarrasin et aux petites céréales.   Le sarrasin et l'avoine sont les cultures qui permettent une bonne compétition.  L'association caméline-avoine offre une bonne protection contre les mauvaises herbes et produit elle-même un bon rendement ce qui n'est pas toujours le cas pour le sarrasin.  La lutte aux mauvaises herbes en régie biologique est un enjeu majeur surtout du point de vue du rendement.  Le projet permet d'espérer que nous détenons une piste de solution intéressante pour le producteur et l'industrie.   Le nettoyage de la caméline pour éliminer les graines des familles de crucifères pourra nécessiter de l'équipement sophistiqué.  Le projet pourra permettre aux producteurs biologiques la possibilité d'inclure une culture à haut rendement économique dans leur plan de rotation.  De plus,  c'est une culture sans gluten et qui pourrait bien s'introduire dans la filière sans gluten.

    Organisation : Club de gestion des sols du Témiscouata
    Auteur(s) : Lise Dubé
    Date de publication : 16 mars 2018

    Annonces