Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Effects of plant extracts and essential oils as feed supplements on quality and microbial traits of rabbit meats

 Télécharger le document original
Document en anglais qui présente les effets sur la qualité de la viande d'ajouts de suppléments alimentaires à base d'extraits d'oignons, de canneberges, de framboises et d'huiles essentielles à la ration des lapins. Cinq groupes de 48 femelles Grimaud sevrées ont reçu les suppléments ou la ration de contrôle. Plusieurs paramètres ont été évalués au niveau de la qualité de la viande (pH, cuisson, quantité d'antioxydants, etc.) après 4 semaines d'engraissement. Les résultats démontrent que l'ajout de suppléments d'extraits de plantes n'ont pas eu d'effets significatifs sur l'engraissement ou la qualité de la viande. Toutefois, les résultats indiquent que l'ajout de suppléments riches en polyphénols (en particulier les huiles essentielles) ont un effet positif sur la réduction de la microflore bactérienne. En conclusionles extraits de plantes et d'huiles essentielles peuvent être utilisées sans risque d'effets indésirables sur l'engraissemen tou la qualité de la viande dans la diète des lapins. Les effets positifs pourraient être optimisés en expérimentant des doses plus élevées.

Retrouvez plusieurs publications de Linda Saucier Ph.D. agr.  chm. concernant la recherche sur la qualité de la viande de lapin sur le site Le lapin du Québec.

Abstract : The   effects   of   dietary   supplementation   with   onion,   cranberry   and   strawberry   extracts   and essentials  oils  on  meat  quality  were  analysed.  Five  groups  of  48  Grimaud  female  weaned  rabbits  received the  supplemented  or  the  control  ration;  the  experimental  unit  was  a  cage  of  6  rabbits.  Each  experimental diet  contained  10  ppm  of  added  active  ingredients.  Rabbits  were  fed  with  the  experimental  diets  for  4  wk before  determining  slaughter  and  carcass  traits  and  determining  the  pH  at  1  and  24  h  post  mortem  (pHu) of the Longissimus dorsi (LD) and the Biceps femoris muscle, left and right, respectively. Cooking loss, drip loss and L*, a* and b* colour parameters were obtained for the rightLD and for ground meat and antioxidant status  (TBARS,  DNPH,  Folin  Ciocalteu)  was  measured.  Only  the  pHu  of  the  LD  muscle  for  the  strawberry supplemented  group  was  significantly  lower  when  compared  to  the  control  group  (P=0.04).  However,  we note  that  for  the  pH  of  the  LD,  the  average  was  less  than  6  for  the  meat  of  animals  that  received  a  diet enriched in polyphenols, compared to the control group. Plant extract supplementation did not influence meat quality  traits,  growth  performance  or  oxidative  stability.  However,  under  aerobic  and  anaerobic  conditions, our  results  indicate  that  dietary  supplementation  with  extracts  rich  in  polyphenols,  especially  with  essential oils, had a small but sporadic positive effect in reducing bacterial microflora compared to the control group (P<0.05). In conclusion, plant extracts and essential oils can be used in a rabbit diet without adverse effects on performance and meat quality traits. This effect could be optimised by investigating higher doses.Key Words: essential oils, plant extract, polyphenol, rabbit meat, shelf life.

Organisation : World Rabbit Science
Auteur(s) : Linda Saucier, FSAA, Université Laval et collaborateurs
Date de publication : 01 janvier 2016

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.