Chargement en cours

    Modification de la régie culturale pour réduire le développement des taches noires dans la culture du chou chinois

     Télécharger le document original
    La superficie cultivée de chou chinois augmente au Québec à chaque année.  À tous les ans, le chou chinois est affecté à différents degrés par les taches noires.  Ce désordre physiologique engendre fréquemment des pertes élevées et peut entraîner la perte complète du champ lorsque la présence des taches nuit à la commercialisation. Le développement des taches se poursuit en entrepôt.  Cet essai démontre que les résultats varient d’un site à l’autre et que les parcelles sans azote ont présenté des taux de taches noires moins élevés à celles qui ont reçu des apports variables en azote.

    Organisation : Les journées horticoles de St-Rémi
    Auteur(s) : Djamel Esselami M.Sc., agronome; Catherine Thireau, agronome; Abdénour Boukhalfa M.Sc., agronome; Phytodata inc.
    Date de publication : 24 janvier 2006

    Annonces