Chargement en cours

    Le thrips de l’oignon : un insecte difficile à réprimer

     Télécharger le document original
    Durant la saison 2002, le thrips de l’oignon a été beaucoup plus présent qu’à l’habitude au Québec.   La majorité des champs d’oignon et de poireau du Sud-Ouest de la province (Basses-Laurentides, Lanaudière, Montérégie) ont du être traités contre cet insecte et plusieurs champs de choux ont aussi subi des dommages.  Malgré les traitements insecticides répétés, les rendements et la qualité ont été affectés dans plusieurs champs.  Lorsque les conditions climatiques favorisent une multiplication rapide des thrips, c’est à dire par temps chaud et sec, il est très difficile de bien réprimer cet insecte même si l’on dispose d’insecticides efficaces.   Le présent texte a pour objectifs de définir les facteurs à l’origine des difficultés rencontrées dans la répression du thrips de l’oignon et de présenter l’ensemble des recommandations permettant d’établir une stratégie de lutte efficace contre cet insecte

    Organisation : MAPAQ, Direction régionale Montérégie-Ouest
    Auteur(s) : Mario Leblanc, agr.
    Date de publication : 08 février 2005

    Annonces