Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

La pourriture à sclérotes (sclérotiniose), une maladie de sol

 Télécharger le document original
La pourriture à sclérotes touche plus de 360 espèces de plantes, toutes de la grande famille des Dycotylédones (feuilles larges). En grandes cultures, elle affecte notamment le tournesol, le haricot, le pois, le soya et le canola. La pomme de terre est aussi une culture sensible tout comme beaucoup d’espèces légumières telles que la tomate, la laitue, l’aubergine, le poivron (Blanchard, 1988), le chou-fleur, le chou, le céleri, les cucurbitacées et le rutabaga (Richard et al., 1994). La pourriture à sclérotes sévit particulièrement les années fraîches et humides comme celle que nous avons connue en 2008. Les températures oscillant entre 15 et 21°C sont très propices à la maladie (Jones et al., 1991).

Organisation : Les journées horticoles 2008
Auteur(s) : Sylvie Rioux, agr., Ph.D., phytopathologiste au CÉROM
Date de publication : 28 janvier 2009

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.