Chargement en cours

    Les biofongicides offrent une protection contre les maladies des pommes de terre en post-récolte

     Télécharger le document original
    La pourriture sèche et la tache argentée sont d’importantes maladies des pommes de terre en post-récolte. Elles se développent en entrepôt et peuvent infecter jusqu’à 60 p. 100 des tubercules, entraînant ainsi des pertes économiques importantes. Actuellement, le fongicide Mertect (thiabendazole) s’utilise contre ces maladies en post-récolte, mais on craint de plus en plus qu’une résistance au fongicide ne se développe. Il faut donc trouver d’autres solutions durables. Le Centre pour la lutte antiparasitaire d’Agriculture et Agroalimentaire Canada a financé des recherches visant à démontrer l’efficacité des biopesticides contre ces deux agents pathogènes. Les résultats obtenus appuient l’homologation de ces produits au Canada. Nos producteurs auront alors la possibilité d’utiliser de nouveaux produits dans ce marché compétitif. Les biopesticides peuvent être un moyen de lutte sécuritaire et durable contre ces maladies qui permettent d’étendre la lutte intégrée à la post-récolte.

    Auteur(s) : Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Date de publication : 13 mai 2009
    Annonces