Chargement en cours

    Évaluation de l'efficacité de 4 traitements fongiques contre l'oïdium de la fraise (Sphaerotheca macularis)

     Télécharger le document original
    Depuis la fin des années 1990, l’oïdium de la fraise (Spaerotheca macularis) communément appelé « blanc » est devenu une maladie de plus en plus inquiétante.   Durant la saison 2004, certaines fraisières à jours neutres ont été très atteintes, ce qui s’explique en partie par le fait que le principal cultivar cultivé au Québec, Seascape, est très sensible à l’oïdium. Devant cette problématique et en l’absence de fongicides homologués de façon permanente, ce projet de recherche avait pour objectif principal de tester un éventail de produits efficaces en vue d’obtenir des informations sur leur efficacité pouvant servir à des demandes d’homologations temporaires dans les années suivantes.

    Organisation : CIEL – Centre de valorisation des plantes
    Auteur(s) : Pierre Lafontaine et Sébastien Martinez
    Date de publication : 30 avril 2007

    Annonces