Chargement en cours

    Refroidissement du couvert végétal de la fraise à jours neutres par micro-aspersion

     Télécharger le document original
    L’intérêt porté à l’impact d’un excès de chaleur sur la productivité du fraisier à jours neutres est relativement nouveau au Québec. Au cours des dernières années, des baisses de rendement ont été observées à la suite d’épisodes de chaleur intense chez certaines entreprises horticoles québécoises, comme la Ferme Onésime Pouliot de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans. Pour contrer ce problème, des essais ont été effectués par les propriétaires de cette entreprise dans le but d’abaisser la température du couvert végétal de leurs champs en production en appliquant de l’eau sur les plants. Cette eau était appliquée avec un système d’irrigation par aspersion conventionnel lors de journées particulièrement chaudes. Toutefois, les volumes d’eau utilisés étaient considérables et certains problèmes phytosanitaires sont apparus.
    Organisation : Daniel Bergeron, agronome, MAPAQ
    Auteur(s) : Carl Boivin, agronome, M. Sc., IRDA
    Date de publication : 27 février 2008
    Annonces