Ajouté à Mes favoris.

    Chargement en cours

    Réduction d'un trouble physiologique des pommes entreposées

     Télécharger le document original
    Les pommes sont une importante culture au Canada, comptant pour 22 % de la valeur globale à la ferme des fruits produits, soit 223 millions de dollars en 2016. Les deux variétés « Honeycrisp » et « Ambrosia » sont des pommes de plus en plus prisées des consommateurs nord-américains. Cependant, elles sont sensibles aux basses températures et lorsqu'elles y sont exposées, elles peuvent développer un trouble physiologique d'entreposage nommé échaudure molle qui fait brunir la peau des fruits.

    Pour plus d'information:
    McClure, K.A., Gardner, K.M., Toivonen, P.M.A., Hampson, C.R., Song, J., Forney, C., Delong, J., Rajcan, I. and Myles, S. 2016. A QTL Analysis of Soft Scald in Two Apple (Malus x domestica) Populations (en anglais seulement). Horticultural Research 3, 16043; doi:10.1038/hortres.

    Ce texte est disponible en anglais sur le site web d'Agriculture et agroalimentaire Canada au: http://www.agr.gc.ca/eng/science-and-innovation/research-centres-and-collections/atlantic-provinces/kentville-research-and-development-centre/reducing-apple-storage-disorders/?id=1516370963890

     

    Organisation : Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
    Auteur(s) : Agriculture et agroalimentaire Canada
    Date de publication : 19 janvier 2018

    Annonces