Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
98 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Fiers de diffuser leur expertise

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
08 mars 2021
Le cuivre en viticulture
02 octobre 2020
02 octobre 2020
Cette conférence a été présentée lors de la Journée viticole en Estrie le 16 avril 2018.
Vigne, Avertissement No 15, 2 septembre 2020
02 septembre 2020
La grêle et le mildiou à surveiller. Agri-RÉCUP. Les analyses de sol et foliaires. Les gels automnaux hâtifs. Remerciements.     DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE Consultez le tableau comparatif pour visualiser les différences annuelles et préparez-vous à faire l'évaluation de la maturité de vos raisins.       MALADIES Mildiou A, B…? Les pluies des derniers jours ont favorisé l’apparition de taches de mildiou sur les jeunes feuilles à l’extrémité des rameaux. Des travaux récents de la chercheuse Odile Carisse (Agriculture et Agroalimentaire Canada) ont permis d’identifier qu’il y avait différentes sous-espèces de ce champignon ravageur (plasmopara viticola) qui pouvaient affecter les vignes. Le mildiou A (P. viticola sp. Riparia), qui est présent dans nos vignobles tôt en saison, affecte particulièrement les cépages hybrides, tandis que le mildiou B (P. viticola sp. aestivalis) arrive plus tard en saison et affecte plus particulièrement les vitis viniferas et, dans une moindre mesure, les cépages hybrides. Les grappes étant peu sensibles à partir de la véraison, les dommages à la récolte dus au mildiou sont moindres. Toutefois, le mildiou B est très agressif et peut gravement affecter le jeune feuillage, ce qui aura pour effet de réduire la photosynthèse, l’accumulation de sucre et la mise en réserve. Il est donc important d’intervenir lorsque les attaques sont importantes. Dans certains cas, un écimage réalisé lors d’une journée chaude est suffisant pour éliminer le mildiou qui séchera rapidement au sol. La docteure Odile Carisse et l’agronome Gaëlle Dubé ont présenté une conférence sur ce sujet le printemps dernier dans le cadre de la série de Webinaires vigne et vin du CRAAQ. Le texte de cette conférence devrait être disponible prochainement sur le site Web Agri-Réseau Vigne et vin.   PESTICIDES   À l’approche de la récolte, les traitements phytosanitaires doivent être réduits au minimum. Certains produits peuvent avoir des conséquences Lire la suite
13 août 2020
Ce bulletin vous est offert avec le soutien du Partenariat canadien pour l’agriculture. Il présente des bonnes pratiques observées ailleurs dans le monde, des analyses de stratégies d’autres destinations et un résumé d’étude pour vous aider à déceler les tendances et à trouver des façons d’innover dans la conception, la gestion et la mise en marché de vos produits et services. Vous y trouverez les articles suivants : Pour un agrotourisme accessible universellement; Les Hofcafés allemands ou la pause-café réinventée; Formation pour les entreprises vinicoles; Une carte interactive pour planifier son itinéraire gourmand; Une nouvelle vie pour les silos à grains; Stragégie du tourisme culainaire de l'Écosse; Éléments qui constituent une expérience mémoragle de tourisme culinaire.   Lire la suite
06 août 2020
Cette conférence a été présentée lors de la Journée viticole de l'Estrie le avril 2018.
06 août 2020
Cette conférence a été presentée lors de la Journée viticole le 16 avril 2018 en Estrie.
Vigne, Avertissement No 14, 5 août 2020
05 août 2020
Canicule : intervenir ou pas? Conditions propices à la phytotoxicité, les coups de soleil et la grêle. Blanc, mildiou et moisissure grise à surveiller. Drosophile à ailes tachetées : il y a peu de risques, mais la vigilance est de mise. Serez-vous prêt avant les oiseaux? Mauvaises herbes : belles conditions pour leur croissance.   Il n’y aura pas d’avertissement ces deux ou trois prochaines semaines. De plus, la mise à jour des tableaux des stades phénologiques, des degrés-jours et des comparatifs annuels se poursuivra, mais moins fréquemment. Gardez l’œil ouvert et n’hésitez pas à consulter votre conseiller si des symptômes (maladies, insectes) apparaissent dans vos vignobles.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE La majorité des régions se rapprochent et dépassent les accumulations de degrés-jours des cinq dernières années. Certains secteurs ont même dépassé les accumulations de 2018! Consultez le tableau comparatif pour visualiser les différences annuelles. Durant le mois d’août, le développement phénologique des vignes ralentit. En effet, davantage de degrés-jours sont nécessaires pour passer d’un stade à un autre. L'ensemble des cépages observés pour le RAP Vigne ont atteint le stade « début véraison » (EL35). Le changement de couleur atteint 25 à 50 % dans les cépages Marquette et Frontenac rouge, dans les secteurs les plus chauds de la Montérégie. Préparez-vous à faire l'évaluation de la maturité de vos raisins.     CANICULE   La prudence est de mise lorsqu’on applique des traitements phytosanitaires en temps de canicule. Nous vous recommandons fortement de consulter les étiquettes des produits qui seront utilisés afin de détecter si des incompatibilités y sont mentionnées : température et humidité élevées, mélanges en cuve de plusieurs produits (cocktail), utilisation d'organismes vivants (levures, bactéries), etc. Dans le doute, des essais peuvent être faits sur des miniparcelles avant d'appliquer Lire la suite
Vigne, Avertissement No 13, 23 juillet 2020
22 juillet 2020
Eau, chaleur et humidité : excellentes conditions pour la croissance foliaire de la vigne et des mauvaises herbes. Maladies : maintenez une bonne aération des plants. Insectes : attention à vos prédateurs! Que faire en cas de grêle. Aide financière disponible avant la récolte.   À partir de cette semaine, l’avertissement du réseau Vigne ne sera pas produit toutes les semaines, mais la surveillance continuera dans les vignobles. Les tableaux des degrés-jours et des comparatifs annuels seront mis à jour, mais de façon moins fréquente. Gardez l’œil ouvert et n’hésitez pas à consulter votre conseiller si des symptômes (maladies, insectes et carences) apparaissent dans vos vignobles.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Pour l'ensemble des sites et des cépages observés par le RAP (Frontenac Rouge, Vidal, Vandal-Cliche et Marquette), tous ont atteint le stade fermeture de la grappe (EL33). Au cours des prochaines semaines, les raisins continueront à prendre de la maturité, mais les changements nécessiteront plus de temps pour être visibles. Depuis la semaine dernière, nous avons l'impression que les vignes font du « sur place », et elles continueront à en faire quelque temps. Pour un suivi de l'accumulation annuelle des degrés-jours, consultez le document Comparatifs annuels disponible sur le site Vigne et Vin.     MALADIES   Les principales maladies de la vigne peuvent, actuellement, être présentes à différentes intensités dans les vignobles : anthracnose, blanc, excoriose, mildiou, pourriture noire, pourriture grise (première mention en Montérégie-Est) et rougeot. La protection est de mise : ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage. Pour plus d'information, veuillez relire l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020 et l'avertissement Nº 11 du 9 juillet 2020. Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans Lire la suite
Vigne, Avertissement No 12, 16 juillet 2020
16 juillet 2020
Maladies : infection possible de blanc dans toutes les régions. Insectes : tordeuse de la vigne à surveiller dans les grappes compactes. Phytotoxicité et coups de soleil. Que faire en cas de grêle.   DÉVELOPPEMENT PHÉNOLOGIQUE   Pour la majorité des sites, les stades varient entre baie de la taille d'un pois 7-10 mm (EL31) et fermeture de la grappe (EL33).  Au cours des prochaines semaines, les raisins continueront à prendre de la maturité, mais les changements demanderont plus de temps pour être perceptibles visuellement. Nous aurons l'impression que les vignes font du « sur place » pendant quelque temps encore. Pour un suivi de l'accumulation annuelle des degrés-jours, consultez le document suivis annuels disponible sur le site Vigne et Vin.     MALADIES   Toutes les maladies peuvent maintenant être présentes à différents niveaux dans les vignobles. La protection est de mise : ouvrez l'œil pour détecter les premiers symptômes lors de votre dépistage. Pour un rappel des conditions propices au développement des différentes maladies, les éléments à surveiller pour les dépister et la sensibilité des cépages aux maladies, relisez la section « Maladies » de l'avertissement Nº 8 du 17 juin 2020. Peu importe la maladie contre laquelle vous souhaitez intervenir, si des symptômes sont présents dans votre vignoble, utilisez de préférence des produits protecteurs afin de diminuer le risque que les pathogènes s’adaptent et développent de la résistance. Voici les observations des collaborateurs du réseau, dans les différentes régions, au cours des 7 derniers jours : Anthracnose  : Laurentides, Mauricie, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest Blanc : Laurentides, Montérégie-Est et Montérégie-Ouest Excoriose : Estrie, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest Mildiou : Capitale-Nationale, Estrie, Laurentides, Montérégie-Est, Montérégie-Ouest, Outaouais Pourriture noire : Centre-du-Québec, Estrie, Mauricie, Lire la suite
1 à 10 sur 98
Infolettre Vigne et vin

M'abonner à l'infolettre

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.