Chargement en cours

    Les veaux de taures: Un potentiel sous-utilisé

    Lorsque vient le temps de sélectionner les génisses qui seront gardées pour le renouvellement du troupeau, plusieurs éleveurs éliminent systématiquement les veaux de taures, lesquels sont généralement plus petits. Cette stratégie peut cependant produire des effets pervers à long terme puisqu’en sélectionnant principalement en fonction des performances de gain, on risque de ne retenir que les plus grosses génisses – souvent issues de taureaux de races terminales – qui produiront à leur tour des veaux plus gros à la naissance. Inévitablement, le poids moyen des vaches ira en s’accentuant de même que les frais reliés aux soins de plus gros animaux.
    Ouvrir le document

    Organisation : Bovins du Québec, décembre 2001-janvier 2002
    Auteur(s) : Pierre Desranleau
    Date de publication : 21 janvier 2003

    Annonces