Chargement en cours

    Ne blâmez pas les vaches pour le réchauffement du climat!

     Télécharger le document original
    Une étude publiée en 2006, par l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (ONUAA ou FAO, son acronyme anglais), pointait du doigt les bovins pour leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Le rapport indiquait que 18 % des gaz à effet de serre de la planète provenaient des bovins, émissions plus importantes que celles générées  par le transport dans le monde. Plusieurs médias se sont servis de cette information pour indiquer que les bovins étaient à la source du réchauffement planétaire. Les groupes pour la défense des animaux ont saisi la balle au rebond indiquant que l’on devait cesser de manger de la viande et boire du lait pour sauver la planète.
    Organisation : MAPAQ, Région Centre-du-Québec
    Auteur(s) : Alain Fournier, agronome, M.Sc.
    Date de publication : 26 janvier 2011
    Annonces