Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Fraise, Avertissement No 1, 7 avril 2021

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Fraise
Début du dépaillage en Montérégie; évaluation des dommages de gel hivernal et du cœur rouge du collet; traitement à la CHAUX SOUFRÉE contre la moisissure grise et le blanc.

 
DÉPAILLAGE 

Dans les secteurs les plus chauds de la Montérégie, des producteurs ont entamé le dépaillage de leur fraisière. Consultez la fiche technique Dépaillage des fraisières, afin de vous aider à bien planifier le meilleur moment pour effectuer cette opération et de voir le rôle que la paille peut jouer pour couper le cycle de transmission de certaines maladies. 
 
 
ÉVALUATION DES DOMMAGES DE GEL HIVERNAL ET
DU CŒUR ROUGE DU COLLET (PHYTOPHTHORA CACTORUM)

Une fois que les plants recommencent leur croissance, on remarque à l’occasion des plants brunis qui ne montrent aucun signe de débourrement ou encore des plants qui peinent à démarrer. Est-ce dû à du gel hivernal ou à des maladies? En coupant le cœur de certains plants afin d’évaluer le brunissement des tissus des collets, vous pourrez observer divers symptômes. Pour savoir comment procéder et voir les divers symptômes, vous pouvez consulter la fiche Évaluation visuelle du gel hivernal dans les fraisières ainsi que la publication Identifier le cœur rouge du collet dans le fraisier (Phytophthora cactorum).
 
 
CHAUX SOUFRÉE

La CHAUX SOUFRÉE (LIME SULPHUR) est homologuée dans la fraise contre le blanc et la moisissure grise, pour une application au départ de la végétation après l’enlèvement de la paille. Dans les champs de 2e et 3e année de production qui ont eu un niveau d’infestation élevé par la moisissure grise et le blanc l’an dernier, ce traitement peut être intéressant. 

Le champignon responsable de la moisissure grise (Botrytis cinerea) hiverne sur les vieilles feuilles. Plus de 95 % des spores qui infectent les premières fleurs et les premiers fruits proviennent de ce foyer d’infestation. En ce qui concerne le blanc, le champignon responsable de cette maladie ne survit que partiellement sur du matériel végétal gelé. Dans les régions où l’hiver est peu rigoureux, le blanc du fraisier hiverne sous sa forme végétative sur les feuilles infectées ou dans la couronne du fraisier. Les infections au printemps pourraient être causées par des spores produites sur le mycélium qui a hiverné. Par contre, sous nos conditions, il est plus probable que les premières infections soient causées par des ascospores libérées des structures de survie (cléistothèces), très résistantes au froid. Les jeunes feuilles de fraisiers, ainsi que les fleurs, sont très sensibles aux infections par les ascospores. Au Québec, les premières infections par le blanc ont normalement lieu autour de la mi-mai à la fin de mai.

 
 
Cet avertissement a été rédigé par Stéphanie Tellier, agr., M. Sc. et révisé par Louise Thériault, agr. (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter l’avertisseure du réseau Fraise ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Fraise
Date de publication : 07 avril 2021

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.