Chargement en cours

    Contrôle de la fougère Dennstaedtia punctilobula en érablière

     Télécharger le document original
    À cause du verglas des années 1998, du dépérissement lié aux précipitations acides, ainsi que des interventions non appropriées de l’érablière, des espaces ouverts dans le couvert forestier ont été créés. Ces ouvertures dans la canopée permettent à une grande quantité de lumière d’atteindre le sol, produisant ainsi des changements de température de celui-ci et créant des conditions propices au développement des plantes, parfois indésirables en érablière, et qui ont un effet négatif sur elle. C’est le cas de la fougère Dennstaedtia punctilobula qui selon nos estimations envahit 30 % des érablières.  
    Organisation : MAPAQ
    Auteur(s) : Gabriel L. D. Weiss, agr. CSS. Env., CAE Estrie
    Date de publication : 09 mai 2014
    Annonces