Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche 
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
Format
Type de contenu
Date de début
Date de fin
Régions

Liens rapides

Les choix du pilote

Mise à jour

23 juillet 2024
Voici un guide pratique de solutions envisageables par les propriétaires pour contrer les effets de la déprédation causés par les cerfs de virginie. Une population trop élevée de cerfs entraîne une augmentation des dommages aux activités agricoles et forestières de la région (culture de pommes, de vigne, de framboises, de fraises, de luzerne, de maïs, de trèfle, d’arbres de Noël, de feuillus, etc.). De tels problèmes de broutage excessif s’étendent même jusqu’à l’horticulture ornementale. La densité élevée de cerfs entraîne également une hausse des accidents routiers impliquant des collisions avec ces animaux. Ce document technique vous permettra de mieux connaître les outils disponibles (répulsifs, clôtures, protection individuelle, chiens, chasse, etc.) afin de diminuer les dommages causés par le cerf de Virginie en agriculture. Ce guide a été réalisé par un comité de spécialistes de la Société de la faune et des parcs et du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Consultez également le Guide des bonnes pratiques pour le contrôle de la déprédation animale en milieu agricole pour des informations complémentaires. Lire la suite
Culture de la camerise

Mise à jour

22 juillet 2024
Développement du camérisier : stades phénologiques et modèles bioclimatiques pour le Québec Pour mieux comprendre le développement de la camerise, voici des outils qui abordent les sujets suivants : Les stades phénologiques importants pour le camérisier (stades de croissance) Des modèles bioclimatiques de degrés-jours (DJ) pour différents cultivars de camérisiers Les périodes de floraison des cultivars et leur synchronisme Ces outils sont le fruit de travaux sur le camérisier menés durant trois ans et dans six régions du Québec par une équipe du MAPAQ, en collaboration avec Agriculture et Agroalimentaire Canada. À consulter Rapport de l’étude Fiche des stades phénologiques du camerisier Fiche de la période de floraison du camerisier Rapports hebdomadaires des modèles bioclimatiques du camerisier Développement du camerisier : stades phénologiques et modèles bioclimatiques pour le Québec Conférence d'une durée de 44 minutes. Visionner Quelques indicateurs de la productivité de la camerise Conférence d'une durée de 27 minutes. Visionner Lire la suite

Nouveau

19 juillet 2024
Spécial phytoprotection bio

Nouveau

18 juillet 2024
Au Québec, la période de culture de la fraise à jours neutres s’étend jusqu’à l’automne et reçoit donc un nombre important d’applications de pesticides visant à lutter contre notamment l’anthracnose causée par Colletotrichum spp. Cette maladie se développe de façon très rapide quand les conditions climatiques sont favorables et que l’inoculum est abondant causant des pertes de rendements particulièrement élevées si l’on ne suit pas un programme de pulvérisation fongicide, qui débute à l’ouverture des fleurs et se poursuit tous les 7 à 14 jours. Depuis quelques années, des modèles prévisionnels sont développés afin de créer des systèmes permettant de planifier les applications de fongicides seulement lorsque les conditions climatiques sont favorables au développement de l’anthracnose. Ainsi, un modèle CIPRA semblable au modèle de la Floride « Strawberry Advisory System (SAS) » a été récemment développé par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Un premier projet réalisé au CIEL (2018-2020) a démontré que l’utilisation du modèle peut amener à des réductions des applications fongicides de l’ordre de 43 %. Ce premier projet a permis de déterminer un seuil d’intervention prometteur qui doit être validé. Le présent projet a pour but de tester et d’adapter le modèle bioclimatique de CIPRA de AAC à une plus grande échelle dans un projet à 2 volets; 1) Un premier volet a été réalisé au CIEL entre 2021 et 2023 afin de poursuivre les travaux du précédent projet qui étaient de tester différents seuils décisionnels du modèle bioclimatique en parcelles expérimentales et où 4 seuils (0.20, 0.30, 0.45 et 0.60) ont été testés. 2) Un deuxième volet a été réalisé chez des producteurs de fraises à jours neutres, dans différentes régions du Québec, afin de procéder à l’adaptation du modèle bioclimatique pour lutter contre l’anthracnose dans un contexte de production commerciale. Lire la suite

Nouveau

18 juillet 2024
Au Québec, la période de culture de la fraise à jours neutres s’étend jusqu’à l’automne et reçoit donc un nombre important d’applications de pesticides visant à lutter contre notamment l’anthracnose causée par Colletotrichum spp. Cette maladie se développe de façon très rapide quand les conditions climatiques sont favorables et que l’inoculum est abondant causant des pertes de rendements particulièrement élevées si l’on ne suit pas un programme de pulvérisation fongicide, qui débute à l’ouverture des fleurs et se poursuit tous les 7 à 14 jours. Depuis quelques années, des modèles prévisionnels sont développés afin de créer des systèmes permettant de planifier les applications de fongicides seulement lorsque les conditions climatiques sont favorables au développement de l’anthracnose. Ainsi, un modèle CIPRA semblable au modèle de la Floride « Strawberry Advisory System (SAS) » a été récemment développé par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Un premier projet réalisé au CIEL (2018-2020) a démontré que l’utilisation du modèle peut amener à des réductions des applications fongicides de l’ordre de 43 %. Ce premier projet a permis de déterminer un seuil d’intervention prometteur qui doit être validé. Le présent projet a pour but de tester et d’adapter le modèle bioclimatique de CIPRA de AAC à une plus grande échelle dans un projet à 2 volets; 1) Un premier volet a été réalisé au CIEL entre 2021 et 2023 afin de poursuivre les travaux du précédent projet qui étaient de tester différents seuils décisionnels du modèle bioclimatique en parcelles expérimentales et où 4 seuils (0.20, 0.30, 0.45 et 0.60) ont été testés. 2) Un deuxième volet a été réalisé chez des producteurs de fraises à jours neutres, dans différentes régions du Québec, afin de procéder à l’adaptation du modèle bioclimatique pour lutter contre l’anthracnose dans un contexte de production commerciale. Lire la suite
Infolettre Petits fruits

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.