Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Évaluation de biofongicides en bassinage des transplants contre l'anthracnose dans la culture de la fraise

 Télécharger le document original
L’anthracnose est une maladie importante dans les régions productrices de fraises en Amérique du Nord. Depuis 2014, elle devient de plus en plus problématique au Québec, avec des pertes de contrôle par endroit. Les fruits sont principalement touchés par la maladie, mais le feuillage, les pétioles, les stolons, les fleurs, les collets et les racines peuvent aussi être infectés. La période de protection avec des fongicides doit s’étendre des boutons verts à la récolte. La maladie commence d’abord par les transplants et/ou par le sol infecté puis par la sporulation abondante du champignon à partir des tissus affectés. Des essais ont montré en Floride que le bassinage serait une solution intéressante pour couper le cycle de transmission de la maladie par les transplants.

En 2017 le CIEL a testé cette méthode de lutte au Québec, dans un champ exempt d'historique de cette maladie, en transplantant après bassinage des plants à racines nues de type frigo provenant d'un champ contaminé. En 2018, ce sont des plants frais issus d’un champ également contaminé qui ont été utilisés. Les produits Switch 65,5 WG, Actinovate, Regalia Maxx, Confine Extra, Sil-Matrix, Fungastop et Rootshield Plus WP ont été testés et comparés à un témoin traité à l'eau et à un témoin non traité en 2017 et 2018 ; un traitement foliaire a été ajouté en 2018. Les paramètres mesurés étaient le pourcentage de mortalité des plants ainsi que leur développement général, le rendement total et commercialisable, l'incidence et la sévérité de l'anthracnose sur les fruits à la récolte et après une période d'entreposage.

Organisation : Carrefour industriel et expérimental de Lanaudière (CIEL)
Auteur(s) : Roxane Pusnel, biol. M.Sc., Nancy Clermont, biol. Ph.D, Roger Reixach, biol. M.Sc., et Pierre Lafontaine, agr. Ph.D
Date de publication : 10 juin 2019

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.