Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :
385 documents correspondants à votre recherche et/ou filtre(s) sélectionné(s)

Fiers de diffuser leur expertise

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
16 janvier 2023
La drosophile à ailes tachetées, Drosophila suzukii (Matsumura) (Diptera : Drosophilidae), un nouveau ravageur observé au Québec pour la première fois en 2010, impose de nouveaux défis à l’industrie des petits fruits. Cette mouche à fruits attaque tous les petits fruits cultivés à peau molle en mûrissement. Ses capacités de reproduction impressionnantes, sa rapidité de développement et ses stades larvaires inatteignables par les insecticides dans le fruit rendent la lutte à ce ravageur difficile. La lutte chimique est aujourd’hui la méthode la plus utilisée pour contrôler les populations de ce ravageur. Parce que la littérature foisonne d’articles sur D. suzukii et que les équipes de recherche travaillant sur cet insecte se multiplient, il devient difficile pour les différents intervenants du secteur petits fruits de se tenir au courant des connaissances sur ce ravageur et des méthodes de lutte alternatives efficaces. Ce document se veut une synthèse de la recherche des 13 dernières années, depuis l’arrivée de D. suzukii sur le continent Nord Américain en 2008.  Lire la suite
23 novembre 2022
Au Québec, la période de culture de la fraise à jours neutres s’étend jusqu’à l’automne. Elle reçoit donc un nombre important d’applications de pesticides visant à lutter contre les ennemis des cultures. L’utilisation des pesticides et les risques pour la santé et l’environnement qui y sont associés préoccupent la population. Des techniques de gestion intégrée de ces ravageurs, éprouvées ou très prometteuses, sont disponibles et peuvent contribuer à réduire les risques associés à l’utilisation des pesticides. Cependant, par manque d’informations, de diffusion ou de confiance sur ces nouvelles techniques, elles sont encore peu utilisées par les producteurs. Afin de faire connaitre et promouvoir ces méthodes, le CIEL s’est engagé à coordonner la mise en place de vitrines de démonstration à la ferme dans la culture de la fraise à jours neutres à l’échelle provinciale et pour une durée de 4 ans. Pour chaque site de démonstration, ces vitrines offrent la comparaison entre une régie à moindres risques et la régie habituellement utilisée par l’entreprise agricole participante. Trois régions étaient ciblées au départ : Laurentides, Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Une quatrième région s’est ajoutée à l’étude en 2020 : la Mauricie. À l’équipe du CIEL se sont joints de nombreux collaborateurs, notamment les professionnels du MAPAQ, l’APFFQ, les conseillers des clubs et les producteurs de fraises, pour la planification et la préparation du projet. Sur chacun des sites, un ensemble de techniques tenant compte des méthodes préventives, du dépistage des champs et des méthodes d’intervention a été proposé pour les ennemis suivants : drosophile à ailes tachetées, blanc du fraisier, punaise terne, moisissure grise, tétranyque à deux points et anthracnose. L’ensemble des données sur l’efficacité des méthodes, le contrôle des insectes et des maladies, les rendements et la qualité des fruits, les coûts, etc. ont été notées et analysées. À l’accoutumée, des journées de démonstration Lire la suite
23 novembre 2022
L’anthracnose (Colletotrichum spp.) est une maladie importante dans les régions productrices de fraises en Amérique du Nord. Elle se développe de façon très rapide quand les conditions climatiques sont favorables et l’inoculum abondant. Les pertes de rendements peuvent être très élevées si on ne suit pas un programme de pulvérisation fongicide, qui débute à l’ouverture des fleurs et se poursuit tous les 7 à 14 jours, particulièrement si la saison est chaude et pluvieuse.  Plusieurs modèles de prévisions de cette maladie ont été développés, sur la base de mesure de l’humidité des feuilles et de la température. Ceux-ci ont permis de créer des systèmes permettant de planifier les applications de fongicides seulement lorsque les conditions climatiques sont favorables au développement de l’agent pathogène. Ainsi, un modèle semblable au modèle de la Floride « Strawberry Advisory System (SAS) » a été récemment développé par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), mais a été peu testé jusqu’à présent. Ce modèle se base sur les mêmes calculs mathématiques que celui de la Floride qui a permis une réduction de 47 % de l'utilisation de pesticides.  Ce projet a pour but de tester le modèle bioclimatique dans CIPRA de AAC dans une culture de fraise à jours neutres en plasticulture, en comparaison à un témoin non traité et une régie de traitements systématiques aux 7 jours. Lire la suite
18 novembre 2022
L’anthracnose (Colletotrichum spp.) est une maladie importante dans les régions productrices de fraises en Amérique du Nord. Elle se développe de façon très rapide quand les conditions climatiques sont favorables et l’inoculum abondant. Les pertes de rendements peuvent être très élevées si on ne suit pas un programme de pulvérisation fongicide, qui débute à l’ouverture des fleurs et se poursuit tous les 7 à 14 jours, particulièrement si la saison est chaude et pluvieuse.  Plusieurs modèles de prévisions de cette maladie ont été développés, sur la base de mesure de l’humidité des feuilles et de la température. Ceux-ci ont permis de créer des systèmes permettant de planifier les applications de fongicides seulement lorsque les conditions climatiques sont favorables au développement de l’agent pathogène. Ainsi, un modèle semblable au modèle de la Floride « Strawberry Advisory System (SAS) » a été récemment développé par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), mais a été peu testé jusqu’à présent. Ce modèle se base sur les mêmes calculs mathématiques que celui de la Floride qui a permis une réduction de 47 % de l'utilisation de pesticides.  Ce projet a pour but de tester le modèle bioclimatique dans CIPRA de AAC dans une culture de fraise à jours neutres en plasticulture, en comparaison à un témoin non traité et une régie de traitements systématiques aux 7 jours. Lire la suite
17 octobre 2022
Cette présentation est issue du webinaire tenu par le conférencier Ghislain Poisson le 18 octobre 2022 dans le cadre de la série de webinaires en agriculture numérique et agriculture de précsion. La présentation vise à faciliter l'intégration dans la pratiques des conseillers agricoles l’utilisation des images satellites en données ouvertes comme un outil additionnel pour effectuer le suivi des cultures, notamment les cultures de couverture et la survie au printemps des céréales d’automne. Deux applications simples et efficaces sont abordée : « Sentinel Playground » et « EO Browser » qui permettent d’afficher rapidement des images provenant des satellites Sentinel-2 et Landsat 8 et 9. Ces produits ont une résolution plus grossière que d’autres types d’imagerie, mais les prises de vues sont fréquentes et accessibles le jour suivant le survol du satellite.   Lire la suite
29 septembre 2022
Les résultats obtenus lors du projet de recherche « Analyse des éléments climatiques - environnementaux et de leurs influences sur la formation et sur l'intensité du gel radiatif dans un vignoble de Chaudière-Appalaches » ont conduit à un plan d’action visant à tenter de contrer les gels tardifs et hâtifs. Ce plan d’action tourne principalement autour du recours à l’entropie humide pour atteindre cette protection, car l’humidité de l’air impacte directement la formation de gels radiatifs. Mais, avant une application généralisée sur tout le vignoble, ce concept devait être validé, ce qui fut fait au printemps 2022. À cet effet, un générateur de vapeur, a été mis point puis a été testé sur le terrain en condition de gel radiatif et comparé à une simple marmite agissant aussi comme générateur d'entropie humide. Outre cet objectif général de validation de concept, les trois objectifs spécifiques de ce projet étaient de déterminer : La vitesse de diffusion de la vapeur et la rapidité avec laquelle s’installe la protection contre le gel après la mise en marche de ces générateurs ; ceci devait nous permettre de déterminer combien de temps avant un gel prévu, les générateurs d’entropie humide devraient être instal- lés. La superficie couverte par chacun des générateurs d’entropie humide ; ceci devait nous per- mettre de déterminer combien de générateurs seraient nécessaires pour assurer une bonne pro- tection sur l’ensemble du vignoble. La durée de la protection après l’arrêt des générateurs; ceci devait nous permettre de détermi- ner combien de temps avant la fin prévue d’un épisode de gel radiatif, les générateurs pour- raient être éteints. Lire la suite
29 septembre 2022
Plusieurs moyens de protection pour lutter contre les gelées par rayonnement existent, mais, jusqu’à présent, aucun ne semble apporter de solution idéale à la problématique. La mise en œuvre d’un système de protection contre le gel au mauvais moment ou dans de mauvaises conditions peut parfois s'avérer plus dommageable que de ne rien faire du tout. En effet, pour mettre en place une technique efficace de lutte active ou passive contre le gel, on doit bien connaitre la variabilité spatiotemporelle des éléments climatiques (température et humidité de l'air) en fonction des facteurs de la microtopographique et micro-environnementaux. Une connaissance approfondie des schémas spatiotemporels de la température de l’air et du microclimat s’avère donc essentielle si on veut aider les agriculteurs à prendre des mesures adéquates pour atténuer les effets du gel sur leur production. Avant de choisir et d’optimiser un système de protection contre le gel, il est important d’avoir une connaissance détaillée de l’interaction entre le microclimat et la température nocturne du terrain, car bien connaitre la variabilité spatiale de la température en fonction des paramètres environnementaux est un prérequis pour la mise au point d’une méthode opérationnelle et efficace de protection contre le gel.   Lire la suite
15 septembre 2022
Conférence présentée lors de la journée petits fruits Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches février 2016
Argousier au Québec Guide de culture et de production
29 août 2022
Le guide de production pour les argousiers au Québec a pour objectif de rassembler, de vulgariser et de transmettre l'information la plus récente sur la production   d'argousiers au Québec. Par le partage et la vulgarisation de ces informations, un tel ouvrage cherche à encourager l'application des nouvelles connaissances pour aider au développement des entreprises qui se consacrent à la production de ce petit fruit. C'est avec lappui du ministère de l'Agriculture des Pêcheries et de Alimentation du Québec (MAPAQ) et de l'APAQ que Cultur’Innov publie ce guide sous forme de fiches qui abordent les principales thématiques de la culture de l’ argousier.   Lire la suite
14 juillet 2022
Spécial phytoprotection bio
1 à 10 sur 385
Infolettre Petits fruits

M'abonner à l'infolettre

En cliquant sur « Accepter tous les cookies », vous acceptez le stockage de ces témoins de connexion sur votre appareil. Ceux-ci permettent au CRAAQ de générer des statistiques et d'améliorer votre expérience utilisateur. Vous pourrez les désactiver en tout temps dans votre fureteur Web.

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.