Chargement en cours

    Adaptation de la lutte biologique contre les tétranyques en framboisière sous tunnels

     Télécharger le document original
    Au Québec, seulement deux acaricides, Apollo (clofentezine) et Kelthane (dicofol), sont homologués en pré-récolte dans les framboisières et les cueillettes rapprochées limitent l’utilisation de la lutte chimique. Dans un tel contexte, une méthode de lutte biologique s’appuyant sur des lâchers de prédateurs s’avère grandement avantageuse.
    Les objectifs spécifiques étaient les suivants : 
    1) adapter la méthode de dépistage des tétranyques développée en framboisières conventionnelles (sans tunnel) pour la production du framboisier d'automne sous grands tunnels. 2) valider le seuil d'intervention (pour le lâcher de prédateurs) mis au point en framboisières conventionnelles pour le framboisier d'automne sous grands tunnels. 3) déterminer l'efficacité des lâchers de prédateurs et mettre au point un taux optimal de lâchers; 4) déterminer la fréquence des lâchers et l'espèce du prédateur phytoséiide à introduire selon les conditions du milieu

    Organisation : Université Laval/MAPAQ
    Auteur(s) : Valérie Fournier, Michèle Roy et Émilie Lemaire
    Date de publication : 28 octobre 2010

    Annonces