Ajouté à Mes favoris.

Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire
Logo Agri-Réseau
S'informerLe savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

S'informer

Le savoir et l'expertise du réseau agricole et agroalimentaire

Chargement en cours

Filtrer la recherche
  • Sujet(s) :
  • Production(s) :

Crucifères, Avertissement No 3, 28 mai 2020

Réseau d'avertissements phytosanitaires Avertissement - Crucifères
L’éclosion des œufs de la mouche du chou est à surveiller dans la majorité des régions. Portez attention aux dégâts d’altises qui sont très actives par temps chaud. La présence de larves de piéride du chou et de fausse-teigne des crucifères est rapportée dans plusieurs régions.


Le temps chaud et sec retarde le calendrier de production sur les fermes qui n’ont pas recours à l’irrigation. Il faut toutefois faire attention que les transplants ne restent pas trop longtemps dans les plateaux multicellules, puisque cela pourrait entraîner des problèmes de développement. En revanche, le développement des cultures implantées est assuré par une irrigation suffisante. D'autre part, des plants ayant subi beaucoup de stress depuis la plantation (épisodes de gel au printemps suivis d’un temps chaud, sec et venteux) présentent maintenant des symptômes de carence en bore et en molybdène. L’irrigation aide à la reprise de ces cultures qui ont vécu un mauvais départ au champ.
 

INSECTES RAVAGEURS

La ponte de la mouche du chou est en hausse dans l’ensemble des régions, à l’exception du Saguenay–Lac-Saint-Jean où elle est toujours nulle. Par contre, la sécheresse qui sévit actuellement pourrait causer la mortalité des œufs qui ont une apparence aplatie et rabougrie, lorsque desséchés.
 
Image Agri-Réseau

Oeufs de la mouche du chou observés en grattant dans le sol à la base des plants

Profit-eau-sol


Par ailleurs, les altises (des crucifères et des navets) sont très actives partout sur le territoire. Pour les cultures sous filets anti-insectes, assurez-vous que les filets ne soient pas collés sur les plants puisque les altises parviennent à grignoter au travers, ce qui endommage à la fois la culture et le filet. Du côté des chenilles défoliatrices, des adultes et des larves de piéride du chou et de fausse-teigne des crucifères sont actives dans plusieurs régions jusqu’à la hauteur de la Capitale-Nationale. Enfin, la présence de la punaise terne a été rapportée dans des choux chinois de la Montérégie.

Pour consulter la liste des pesticides homologués dans les crucifères, consultez les bulletins d'information No 1 (Herbicides 2020), No 2 (Insecticides 2019) et No 3 (Fongicides 2019). À noter que les bulletins font peau neuve cette année. Le bulletin Insecticides 2020 sera publié sous peu, suivi du bulletin Fongicides 2020.

 
Toute intervention de contrôle d’un ennemi des cultures doit être précédée d’un dépistage et de l’analyse des différentes stratégies d’intervention applicables (prévention et bonnes pratiques, lutte biologique, physique et chimique). Le Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP) préconise la gestion intégrée des ennemis des cultures et la réduction des risques associés à l’utilisation des pesticides.

 

Cet avertissement a été rédigé par Isabel Lefebvre, M. Sc. (CIEL), et Mélissa Gagnon, agronome (MAPAQ). Pour des renseignements complémentaires, vous pouvez contacter les avertisseures du réseau Crucifères ou le secrétariat du RAP. La reproduction de ce document ou de l’une de ses parties est autorisée à condition d'en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est cependant strictement interdite.
Image Agri-Réseau

Organisation : Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)
Auteur(s) : RAP - Réseau Crucifères
Date de publication : 28 mai 2020
Infolettre Réseau d’avertissements phytosanitaires (RAP)

M'abonner au RAP

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.